TOPOGRAPHIE ET ARTILLERIE

NOTA : Cette catégorie regroupe les boussoles utilisées à des fins civiles comme par exemple pour les travaux de géodésie ou dans l'industrie minière mais aussi les versions militaires permettant de pointer grossièrement l'affût d'une arme à feu. Attention : Le tableau ci-dessous ne contient que les noms des fabricants identifiés des boussoles exposées. Certains objets n'ont pas pu être rattachés à un nom. Vous les découvrirez en furetant. Pour les instruments étatsuniens anciens comme ALOE ou HANKS, veuillez consulter les sites surveyhistory.org et surveyantiques.com (voir aussi nos LIENS).
A
ABNEY Level
ALOE
AINSWORTH
AR-1 (AP-1 en car. cyrill.)
ARSENAL Kiev / Арсенал Киев
Arpenteur, boussole d'~
ASKANIA
B
B-2 (Б-2 en car. cyrilliques)
BAKER, Ch.
BARKER, Fr.
BERGET
BG-1 (БГ = Буссоль геодезическая)
BK-20 (БK = Буссоль круговая)
BLOCH
BRÈCHE (Capitaine)
BREITHAUPT
BROWN
BRUNSON
BRUNTON
BS-2 (БC = Буссоль Стефана)
BSh1 (БШ = Буссоль Шмалькальдера)
BTK-1 (БTK = ?)
BÜCHI
Bundeswehr
BURNIER
BUSCH

C
Carte géopolit. (arm. all., 2e GM)
CARY
CASELLA
CHAIX
CHARVOZ
CHINE
Clisimètre
COLLIGNON-HOULLIOT
COOKE
CRC
Curvimètre
C.Z. (voir ZEISS, Carl)
cxn = BUSCH
D
DARLEY
Déclinatoire
DELCROIX
DESOMBRE
DIETZGEN
DQL (boussoles chinoises)
DUCATILLON (boussole méridienne)
DUPUY

E
ELLIOTT
Equerre d'arpenteur
F
FELLOWS, READ & OLCOTT
FENNEL
FPM (Freiberger
      Präzisionsmechanik)
FUESS
G
GAMBEY
GAMBS
GANSER
GEISLER (ГЕЙСЛЕРЪ en russe)
GEO
Geolestotchpribor
   Геолесточприбор
Geophysical Instrument Co.
Geophysika / ГЕОФИЗИКА (voir OUMZ)
GeoPriborTSvetMet /
   ГеоПриборЦветМет
GEOSTROYIZYSKANIYA (GSI) /
   ГЕОСТРОЙИЗЫСКАНИЯ (ГСИ)
GERLACH
GK-2 (ГK = горный компас)
GOERZ
Goniomètre-boussole
Goniomètre-Boussole (URSS)
GROMOV (ГРОМОВЪ en russe)
GSI (voir plus haut)
GURLEY

H
HAHN
HARBIN
HART
HOSSARD
HOULLIOT
HUEL
HUET
HUTCHINSON
I
Inclinaison (boussole d'~)
   (Инклинатор en russe)
International Instrument Company
IPZ / ИПЗ

J
JAKLITSCH
Japon
JONES
K
KATER Henry
K+E
KERN
K&R (Kasper & Richter)
KEUFFEL & ESSER
KONUS
KRAFT
L
LADOIS
LAGUNA
LAMB
L.A.T. / Les Accessoires Topogr.
LAVAUZELLE
LAWES RABJOHNS Ltd
LEMAIRE
LEZY
LIETZ
LUFFT
LÜTTIG
LUTZ

M
M1 / M2
M1918
MANSFIELD
Mark IV
MachPriborIntOrg (Машприборинторг)
MEISSNER
MEOPTA
MERIDIAN
Mikhalovski - Touroff (Михаловский - Tуров en russe)
Mitrailleuses (boussole pour compagnies de ~)
MONTICOLO
MORIN

N

O
OBK (OБK en russe)
O'GRADY HALY
OSTOYA
OULIANOFF (Meridian)
P
Państwowe Zakłady Pomocy
    Szkolnych
Pantomètre
PARKES
Pays-bas
PEIGNÉ (Général)
PESSLER & Sohn (P & S)
PEST (Budapest)
PHYSICA
Planchette
Poche de mineur
Porte-cartes
P & S = Pessler
Q - R
Radio-compas (recherche de stations émettrices)
Rapporteur carré
RECTA-KERN
RICHER
Richtbussole
RICHTER (Рихтеръ en russe)
RITTENHOUSE
RODE (Роде en russe)
ROSPINI
ROSSIGNOL
ROST, R. & A
RUSSIE, voir la liste dans la RECHERCHE, visitez aussi le musée de GSI / ГСИ
S
SALMOIRAGHI
SANGUET
SCHABLAß (Schablass)
SCHUBERT & VIALON
SCHMALCALDER
SECRÉTAN
SHOWA SOKKI
Sitomètre
S-L (Sté des Lunetiers) SLOM
SOUCHIER
SPENCER BROWNING & RUST
SPERLING (Шперлингъ en russe)
SPRENGER
SRB a ŠTYS (SRB & STYS)
STANLEY
STEINHEIL
STEWARD
STOLIAROVI ( Столяровы en russe)
STOPPANI
STREET
STUDER
SUUNTO

T
Tachéomètre / théodolite
THOMMEN
TOPOCHAIX
TOUROFF (Tуров en russe)
TROUGHTON



U
UOMZ / YOM3
U.S. Army
U.S.G.S.
V
VEB Geophysikalischer
     Gerätebau Brieselang
VERSCHOYLE
VION
VOIGTLÄNDER
VOOMP (voir OUMZ / OYM3)
VOZ
W
WASHINGTON George
WHITE
WICHMANN
WILD
WILKIE
WINTERER
X - Y
XBK - Tchécoslovaquie
ALLEMAGNE (non identifiés)
FRANCE (non identifiés)
USA / Royaume-Uni (non identifiés)
Z
ZEISS
ZIKO
ZMI (3Mu en russe)

- A -

ABNEY Level

Définition : système de mesure des pentes courramment utilisé en Angleterre (voir Sitomètre ABNEY). Il apparaissait aussi dans le catalogue MORIN des années 1930.

AINSWORTH

Portrait : Société étatsunienne qui a été la première à fabriquer la boussole de type BRUNTON (Pocket Transit Compass) et le modèle à lentille M-1938 (lire le portrait complet en anglais sur le site www.humboldt.edu ou abrégé en français ICI).

AR-1 (AP-1 en russe)

Portrait : Boussole de fabrication russe. Les deux lettres sont peut-être l'abréviation du nom du fabricant Arsenal (voir plus loin) ? Année de fabrication : 19...? Dim. : 100 x 140 x 140 mm
HAUT DE PAGE

Arpenteur, boussole d' ~

Boussole d'arpenteur (non signée). La rose des vents est dessinée à la plume sur papier et coloriée. Contrairement à de nombreuses boussoles, le nord n'est pas symbolisé par une fleur de lys mais par la lettre N qu'un amour vise de sa flèche. Ceci pourrait être une façon de se démarquer de la royauté car le symbole des rois de France sous l'ancien régime était la fleur de lys (exemple ICI - photo hotel_des_ventes) et ce N peut être compris comme l'initiale de l'empereur Napoléon Bonaparte. Les rayons vers les trois autres directions sont matérialisés par des caducées.
Le catalogue MORIN (1930 env.) en présente deux versions.



Cliquer sur les images pour les agrandir



Alidade double pivotante
Technical Data
- Dim. : 205 x 192 mm
- Divisions: 360°, précision ½ degré
- Couvercle à glissière
- Boîtier en bois, double alidade latérale pivotante
- Douille à rotule.

Epoque : env. 1810

ARSENAL KIEV / Арсенал Киев

Portrait : Arsenal est une entreprise de Kiev en Ukraine créée en 1764 spécialisée en matériel de topographie depuis 1946. Le logo d'Arsenal représente un prisme optique orné jusque dans les années 1990 de l'emblème de l'ancienne URSS, un marteau et une faucille. Produit typique : voir ci-dessous la boussole B-Sh-1.
HAUT DE PAGE

ASKANIA

Portrai : ASKANIA est une entreprise allemande (voir son histoire ICI).
Voir aussi BAMBERG dans la catégorie Compas AERONAUTIQUES ainsi que ASKANIA dans les boussoles de MARCHE et à BRACELET.



Cliquer pour agrandir le cadran
Le logo d' AskAniA et le nom du fabricant

Technical Data
- Diam. : 120 mm
- Divisions: 360°, sens hor.

Epoque : 1921-1938
 
HAUT DE PAGE

- B -

B-2 (Б-2 = Буссоль = Boussole en russe)

Portrait : Boussole de fabrication russe. Les lettres cyrilliques "3Mu" sont en fait la version en italique des caractères ЗMИ (ZMI dans l'alphabet latin) qui sont les initiales de Завод Маркшейдерских Инструментов / zavod markscheiderskikh instrumentov - Fabrique d'instruments de mesure pour la mine. Le terme allemand Markscheider (géologue minier) est également utilisé en russe. 
Voir d'autres instruments dans le musée virtuel de matériel topographique (site de la sté. GSI) et sur le site privé Russian survey compasses.


(Photo Jaypee - coll. priv.)



(Photo Stanislav Istakhov)
Fiche technique
- Dimensions : ... x ... x ... mm
- Poids : ... g
- Graduation : 360 degrés sens antihoraire, seuls les points cardinaux nord (C, sever) et sud (Ю, youg) sont indiqués.


BAKER Charles

Portrait : Important fabricant anglais d'instruments (microscopes etc.) du 19e s., domicilié au 244, High Holborn, London de 1851 à 1909 mais qui se fournissait aussi chez Fr. Barker & Son (voir ci-dessous).
Photo de droite : Instrument de type Schmalcalder. Noter le dessin de la fleur de lys asymétrique.
(Photo TML - cliquer pour agrandir)
HAUT DE PAGE

BARKER (Francis BARKER & Son)

Portrait : Société anglaise fondée en 1846 par Francis Barker (1820-1880). Pour en savoir plus, cliquer ICI et voir aussi nos LIENS.
Barker fabriqua des boussoles sur la base du brevet de Schmalcalder (disque de carton vert). Le développement suivant consistait en un disque d'aluminium ajouré.
Autres exemples d'instruments fabriqués par F. BARKER en son nom propre ou pour des revendeurs comme :
- Baker (ci-dessus)
- Brown (ci-dessous),
- Lawes Rabjohns Ltd
- ABNEY level

Voir aussi boussoles de marche, de gousset, de marine, d'évasion et à bracelet.



Boussole de type Schmalcalder, c'est-à-dire à prisme et alidade. Fin 19e s. Diam.: 75 mm

(Cliquer sur les photos pour les agrandir)
 
A g. : Catalogue Barker 1909
A dr. : modèle simple sans filtres
(photo S. Majatowski)
Boussole d'artillerie FB2104 (début années 1980)
Version actuelle commercialisée par Pyser-SGI
HAUT DE PAGE

BERGET

Portrait : Inventeur d'un type de boussole à prisme (aucun détail disponible sur la personne) tenue par une poignée.
Description et exemples : voir MORIN et HOULLIOT.

BG-1 (БГ = Буссоль геодезическая en russe)

Portrait : modèle russe (Ukraine) réalisé en 1980 par IPZ Les deux lettres sont l'abréviation de Буссоль геодезическая = boussole géodésique.
Photo Stanislav Istakhov  

BK-20 (БK = буссоль круговая en russse)

Portrait : Boussole circulaire réalisée également par IPZ (voir ci-dessus).






Cliquer sur les images pour les agrandir

Photos D. Matiasch


Fiche technique
- Dimensions boîte : env. 160 x 130 x 60 mm
- Diamètre boussole : 110 mm
- Hauteur : 40 mm
- Graduation : limbe interne 4 x 90°, base pourtour 360°
- Le boîtier de rangement et de transport est muni d'une courroie blanche

BLOCH

Portrait : S. Bloch était un opticien strasbourgeois (Optisches Institut). L'adresse indiquée dans l'annuaire de 1905 est Meisengasse 11 (11, traverse des mésanges). Il y est également précisé que le tenancier de l'établissement était Henri Schuhl. Les fondés de pouvoir étaient son épouse Eugénie (née Bloch, sans doute la fille de S.) et Emile Schuhl (leur fils ?). Leur domicile privé se trouvait au n° 24 de la même rue. Bien que signé au dos (voir ci-dessous), cet instrument a été fabriqué en réalité par HOULLIOT (source: archives de la société).



Gravure au dos:
S. Bloch - Strassburg i/E
A cette époque,  Strasbourg était intégrée à l'Empire allemand et donc écrit en allemand. L'abréviation "i/E" signifie "im Elsass" c'est-à-dire en Alsace :

.
La déclinaison magnétique (à dr.) est indiquée pour Strasbourg en 1914. Les chiffres pour 1913 sont encore visibles sous les nouvelles valeurs. Une autre boussole identique à celle-ci (n° 317) présente les valeurs pour la ville de Cüstrin (auj. Kostrzyn nad Odrą en Pologne).



Fiche technique
- Diamètre : 62 mm
- Epaisseur : 17 mm
- Poids : 115 g
- N° de série : 102


BRÈCHE

Portrait : le capitaine Brèche qui enseigna la topographie militaire à l'Ecole Militaire d'Infanterie de Saint-Maixent a publié en 1911 l'intégralité de son cours manuscrit dans lequel il présente les boussoles HOSSARDROSSIGNOL, SOUCHIER et PEIGNÉ.

Photo de dr. : couverture du manuscrit    
 
HAUT DE PAGE

BREITHAUPT

Portrait : F. W. Breithaupt & Sohn (FWBS) est une société allemande sise à Kassel (anciennement écrit Cassel) dans le land de la Hesse. Pour en savoir plus, cliquer ICI.  Voir aussi la catégorie BOUSSOLES A MAIN.
NOTA : Cette société ne compte pas parmi les sponsors de COMPASSIPEDIA.

Illustration de droite : catalogue des boussoles pour géologues en allemand, anglais, français et espagnol), éd. 1961.

Le plus ancien instrument que nous connaissions (et possédions) est ce modèle en forme de montre de gousset à clinomètre intégré qui date du tout début de l'existence de l'entreprise. 




Vue clinomètre sorti
Noter la forme ancienne de la lettre S (Weft / Oft)



Vue de dos: brun sombre mat



Fiche technique
- Dimensions : 90 x 80 x 14 mm
- Verre: bombé
- Poids: 120 g
- Divisions: 2 x 12 h, sens antihoraire. Dans l'ancien temps, les angles étaient mesurés dans les mines en heures et fraction d'heures (plus de détails ICI).
- Clinomètre avec réglette extensible
- Le verrouillage de l'aiguille s'opérait au moyen d'un disque (absent sur notre exemplaire) qui se soulevait sous l'action d'un levier placé dans le col (comparer avec l'exemplaire plus récent gradué en 360° et avec les points cardinaux en anglais, à g.). 


Photo de dr.: boussole conventionnelle à très fine aiguille. La photo nous a été transmise par un correspondant vivant en Indonésie, pays qui fut une colonie hollandaise dans la première moitié du 20e s., ce qui explique les points cardinaux en néerlandais (sud = Z / ZUID). Fich techn. Graduation: 360° sens antihoraire, par demi-degrés.
Photo Andrea Domingo

Epoque contemporaine
Tous les modèles contemporains ont une désignation commençant par l'abréviation CO (pour COmpass).

(Cliquer sur les photos pour les agrandir)
Modèle COVIS (...VIS = Visée, catalogue 1954, réf. 331)



Le cadran (photo de g. agrandie) présente un ancien logo (des années 1930 ?) : les lettres F.W.B.S. inscrites dans un cartouche.

Fiche technique
- Dimensions : 100 x 85 x 18 mm
- Poids : env. 400 g
- Graduation : 360 degrés sens antihoraire
- Couleur : bronze-métallique (Armée xy?)
- N° de série : D 38926
- Nivelle : cylindrique
- Clinomètre pendulaire : système de blocage en position zéro par piston latéral (voir aussi FPM).
La vis de blocage de l'aiguille est très grosse comparée à celle du catalogue.
Modèle COHEN (conception du Dr. HENKE d'après le catalogue de 1954, réf. 350)



(Cliquer sur la photo pour l'agrandir)


Lors du déploiement à 180°, les deux moitiés du boîtier se verrouillent et permettent une visée à l'aide du cran de mire et du guidon situés au sommet des crochets. Ce modèle a aussi été fabriqué en Chine sous licence (lien vers photo).
Fiche technique
- Dimensions : 80 x 70 x 25 mm
- Poids : 300 g
- Graduation : 360°, sens antihoraire
- Couleur : vert olive sombre (Wehrmacht ?)
- N° de série : 62231
- Clinomètre : pendulaire sans système de blocage.
- Nivelle : cylindrique, dans le couvercle
L'aiguille en forme de flèche à empennes à l'arrière a été remplacée par une aiguille de forme sobre (au plus tard en 1954, catalogue).
NOTA : Système très semblable au modèle du ministère des Forêts des USA (Forestry). Exemple: voir LIETZ
Modèle (nom ?) similaire, avec rapporteur de mesure de pendage



(Cliquer sur les photos pour les agrandir)
Vue de côté: le rapporteur est fixé sur deux plaques rapportées.


Fiche technique
- Dimensions (h.t., ouvert) : 190 x 70 mm
- Hauteur (replié) : 33 mm
- Rapporteur : 2 x 90°
- Poids: 330 g
- Divisions : 360°, sens antihoraire
- Couleur : gris clair
- N° de série : 94917
- Clinomètre : pendulaire sans système de blocage.
- Nivelles : deux, cylindriques, sur chaque moitié
HAUT DE PAGE

BROWN

Portrait - Boussole de géomètre probablement réalisée par F. BARKER pour J. BROWN, 76 St. Vincent Street - GLASGOW (aucune autre information disponible).



Le clinomètre est gradué en pouces par yard

Modèle n° 3104 du catalogue de Barker (1919)

Fiche technique
- Diamètre : 67 mm
- Hauteur (poignée-pinnules relevée) : 45 mm
- Poids : 155 g
HAUT DE PAGE

BRUNSON

Portrait : La Brunson Instrument Company existe depuis 1927. Elle a fusionné avec Keuffel & Esser. Boussoles fabriquées : voir photo de dr., Brunton M2 ci-dessous et dans Boussoles de Marche.

BRUNTON

Portrait : Type de boussole compact inventé par David William BRUNTON (lire son portrait succinct ICI). La société BRUNTON (aucune adresse ni possibilité de la contacter sur son site www.brunton.com) a été créée en 1895 (pour plus de détails voir Wikipedia en anglais). Site exhaustif en anglais sur la boussole et son inventeur : brunton.williamjhudson.net. Ce type de boussole a aussi été fabriqué par Keuffel & Esser, Fennel, Brunson et par Dietzgen. Voir également les modèles DQL-8 / DQY-1 fabriqués par HARBIN.

Modèle BRUNTON de l'Armée de Terre étatsunienne. Version simple sans clinomètre ni niveaux à bulle datant des années 1920-1930

Fiche technique
N° de série : 588
- Divisions : 6400 millièmes, sens antihoraire
- Dimensions : 75 x 70 x 25 mm
- Poids : 240 g

Version du modèle milit. M2 (voir plus bas) fabriqué par BRUNSON Kansas

Documentation officielle concernant le modèle militaire M2 : voir M1 / M2


(Cliquer sur les photos pour les agrandir)




Table des sinus naturels
BRUNTON POCKET TRANSIT (Mod. M1 ?)
Fiche technique
- Boîtier : aluminium
- Divisions : quatre quadrants
- Dimensions : 75 x 70 x 30 mm
- Poids : 235 g

ATTENTION AUX IMITATIONS...
généralement en cuivre (alors que les vraies sont en aluminium ou en laiton !) vendues parfois sous les noms de BRINTON ou BRONTON (v. photo de g. et lire aussi sous DIVERS / Imitations). Elle sont généralement signées STANLEY LONDON, site de vente de reproductions "made in India" qui a repris le nom du célèbre boussolier londonien.

NOTA IMPORTANT : Elles ne peuvent en aucun cas être utilisées comme instruments de mesure mais uniquement comme éléments de décoration.
BRUNTON M2
Armée de Terrre américaine (US ARMY)
Fiche technique
- Boîtier : aluminium
- Divisions: 6400 mill. sens antihoraire
- Dimensions: 75 x 70 x 30 mm
- Poids : 230 g
HAUT DE PAGE

BS-2 ( БС-2 in cyrillic letters)

Portrait : Boussole de fabrication russe (1967). Les lettres sont les initiales de Буссоль Стефана = boussole de Stefan (Etienne).
(Photo S. Istakhov)              

B Sh 1 (БШ1 en caractères cyrilliques)

Portrait : Boussole de fabrication russe (auj. Ukraine) de type Schmalcalder (voir ce terme, les lettres sont les initiales de Буссоль Шмалькальдера) fabriquée par la société ARSENAL de Kiev dont le logo est un prisme. Voir plus haut et dans Wikipedia en anglais "Kiev Arsenal". On trouvera d'autres exemples sur le site NOVACON (à la lettre K = Kiev).




(Photos Jaypee et M. Rohan)

Fiche technique
Année de fabrication : 1960
Hauteur (fermé) : 23 mm
Hauteur (ouvert) : 95 mm
Diam. : 75 mm
Graduation : 360°
Poids : 200 g
Dim. 
casier en bois : 128 x 97 x 38 mm
(Lien vers photo de la boussole rangée dans sa caisse)

Lien: Photo de la fiche tech. dans le manuel

BTK-1 (БTK-1 en russe)

Portrait : Boussole russe. Les trois lettres sont l'abréviation de Буссоль  .... (boussole ...). Année de fabrication 19... ?

HAUT DE PAGE

BÜCHI

Portrait : Entreprise suisse sise à Berne (plus d'information ICI).
La fabrication de la boussole pour géologues (photo de dr.) prit fin en 2007. Il en reste un stock que l'ancien directeur de la fabrication M. Andersen est chargé d'écouler. Ce dernier assure aussi un service réparation.

Photo BÜCHI : boussole moderne pour géologues 

Compassipedia serait reconnaissant à quiconque en possédant de nous transmettre des informations supplémentaires telles que manuels.
Voir aussi BÜCHI et NIEDERMANN dans la catégorie des boussoles à main.




Photos Jaypee,
coll. priv. Büchi
Ceci est le plus ancien modèle de boussole signé Büchi connu. Voir dans le coin inf. g. : F. BÜCHI , la signature du fondateur Adam Friedrich Büchi.

Fiche technique
- Dimensions : env 120  x 100  x  20 mm
- Date de fabr. : env. 1871-1900

Nota : Cet instrument n'était probablement qu'un prototype. Nous ne savons pas s'il fut produit en série. Les divisions du cercle et de la réglette sont très grossières et il n'y a pas de correction de la déclinaison magnétique.




Photos J. Houcke

Fiche technique
- Dimensions : 95 x 65 x 19 mm. poids : 300 g
- Compensation déclinaison : +/-20° par vis latérale noyée située sur la tranche côté g.
- Cran de mire effaçable, nivelle sphérique
- Réglette latérale sur tranche côté dr. : 70 mm
- Période de fabrication : années 1960
- Verrouillage de l'aiguille par levier activé au moyen d'un bouton moleté situé sur la tranche frontale.
Manuel disponible en allem., angl. et fr. 
- Verrouillage du perpendicule sur la position nord par un verrou situé sous la face inférieure

Un modèle ancien marqué MOD. LBS a été réalisé en Espagne par LAGUNA* (Zaragoza  = Saragosse en espagnol).



(* pour en savoir plus sur Laguna cliquer ICI)


Fiche technique
- Dimensions : 80 x 55 x 20 mm
- Poids: 175 g
- Clinomètre pendulaire à deux échelles: l'une en degrés l'autre en %
Le n° du brevet ne renvoie pas à celui d'un système de boussole mais à un dispositif pour machine à vapeur. Il semblerait que le n° attribué (199.553) ait été retiré par la suite.
- Réglette latérale : 130 mm en position déployée



Nota concernant la photo de g. : malheureusement la couche de peinture lumineuse s'est apparemment détachée de l'aiguille magnétique et s'est cassée en deux parties.


SITOMÈTRES

(voir aussi pour la France: le Sitogoniomètre modèle 1911, pour l'Angleterre, voir Abney Level et Casella et pour l'Allemagne, Goerz)


Dim. : 60 x 46 x 10 mm
Système sans boussole comparable au modèle 1911 de Secrétan. Documentation en espagnol sur les divers instruments accessoires de l'artilleur. Ce livret contient également une description du sitomètre ci-après et une vue d'un "Richtkreis" (comparer avec la fig. du brevet d'E.F. Büchi, n° 71471 du 17.1.1916).
SITOMÈTRE D'ARTILLERIE
signé E. F. BÜCHI Bern



Voir les figs. du 1er brevet (1918, éd. fr. n° 485.933).

Pour les brevets corresp. angl. et all., voir les autres versions du musée. Le brevet espagnol est également disponible.




MODE DE FONCTIONNEMENT :
Le bouton-poussoir visible à côté de la lanière en cuir sert à escamoter la barrette métallique (visible en travers de la rose). Cette barrette est un miroir qui renvoie l'image d'un niveau à bulle (voir plus bas).
Lorsque la barrette est effacée, on voit dans le viseur au travers d'un prisme une portion de rose graduée en 3200 millièmes et une portion d'une échelle graduée de 0 à 800 (rangée du haut) et de 2400 à 32 millièmes (rangée du bas).
Le disque de soustraction : permet de calculer par un moyen mécanique la différence entre deux angles.





Diverses versions du manuel sont disponibles en fac simile : la version complète de l'Armée Suisse (allem.), une version courte de Büchi ou un prospectus (fr., voir rangée suivante).
Fiche technique
- Dimensions : 60 x 49 x 29 mm
- Poids : 140 g
- Divisions : 2 x 3200 mill.
Echelle de la version destinée à l'artillerie, ancien modèle (0-8 / 32-24)
- Grille de protection : rabattable

La sacoche en cuir:



(Cliquer sur les photos pour les agrandir)
SITOMÈTRE SIMPLE



Manuel en fr. et en allemand disponibles.




(Cliquer sur les photos pour les agrandir)


Version destinée à la défense antiaérienne: Echelle graduée (de dr. à g.) de 0 à 800 (rangée du haut) et de 5600 à 6400 millièmes (rangée du bas).
Fiche technique
- Dimensions : 60 x 49 x 29 mm
- Poids : 110 g
- Divisions : 6400 mill.

Brevet (1930) avec niveau à bulle et système de visée externes


Evolutions : Modif. de 1929, (éd. fr. n° 676.718) avec un éclairage électr. externe :



Un autre brevet (éd. fr. n° 676.717) décrit un modèle avec viseur externe :

Instrument à double optique pour mesure de pente et de distance (syst. clisimètre Goulier, comparer également avec Meridian- Oulianoff). Description ICI.



Projets de brevets ci-dessus et à dr. probablement jamais poussés à terme.
Instrument similaire à celui de gauche mais plus compact: L'aiguille de la boussole est à double pivot. Description : cliquer ICI.



HAUT DE PAGE

BUNDESWEHR

(Emplacement provisoire)
Fabricant : Steinheil était un fabricant situé à Ismaning près de Munich en Allemagne (successeur provisoire de FENNEL, lire l'histoire complète dans Wikipedia). Voir aussi les autres boussoles (de marche) utilisées dans l'armée allemande (Bundeswehr) depuis sa création en 1956 :
ASKANIA, BÉZARD, BREITHAUPT, BUSCH, WILKIE...



(Photos D. Matiasch)



(Cliquer sur les images pour les agrandir)
Boussole pour goniomètres et théodolites militaires

Fiche technique

- Dmensions h.t. : 90 x 80 x 18 mm
- Diam. boussole :  49 mm
- Poids : 187 g.
- Graduation : 6400 mill. sens antihoraire
- Correction de la déclinaison: aucune, à calculer
- Année de fabr. : 01/1986
- N° d'approvisionnement OTAN :1290-12-127-1145
- Matériau : aluminium 
HAUT DE PAGE

BURNIER

Portrait : Burnier était un capitaine d'artillerie, attaché aux Ateliers de précision du Comité central de l'artillerie. Il développa en 1832 deux instruments utilisés par l'Armée. Ils furent présentés dans le Bulletin de la Société d'encouragement pour l'industrie nationale (32e année, copie disponible sur demande). L'un était une boussole pour la mesure des angles horizontaux, l'autre un niveau-éclimètre pour le nivellement et la mesure de quelques angles verticaux. La boussole était présentée comme plus pratique car plus petite et moitié moins chère que le modèle de Henry Kater (généralement mal orthographié "Katter" dans les documents français) perfectionné par Schmalcalder.
La planche détaillée de la version d'origine décrit un instrument comportant une loupe (grossissement 3x) permettant d'observer un cylindre gradué mû par une aiguille aimantée sur un côté et un arceau hémisphérique rabattable de l'autre côté qui servait à tendre un crin de cheval faisant fonction de pinnule. Le niveau-éclimètre reprenait le même principe pour la boussole mais comportait en plus pour la mesure des angles verticaux un levier-index tournant autour d'un axe horizontal et indiquant la valeur des angles de site sur un limbe en arc de cercle.
L'instrument perfectionné apparaît dans le catalogue 1853 de Secrétan-Lerebours (gravure : cliquer ICI). Il a continué d'être fabriqué jusque dans les années 1930. Le modèle exposé ci-dessous semble être la version la plus moderne.

Illustration de dr. : catalogue de la Société des Lunetiers S-L (cliquer pour agrandir).

Modèle catalogue n° 36173 

(Cliquer sur les photos pour les agrandir)
Visée par l'œilleton
(voir les échelles à droite)


Les pinnules repliées, le fil de crin
est protégé par des ferrures 

Fiche technique
- Dimensions : 75 x 50 mm
- Poids : 270 g
- Viseur à lentille
- Cran de mire et mire en crin de cheval apairés (n° 17)
- Double rose formant éclimètre pour la mesure des pentes (en pourcentage, 100 = 45°, à g. ci-dessous) et boussole graduée en 400 grades (à dr.)



- Dragonne en cuir tressée fixée au raccord de trépied à genou
- Sur le dessus, fenêtre d'entrée de la lumière
- Boîtier en laiton vernis, bouton-poussoir de freinage de la rose.
HAUT DE PAGE

BUSCH / cxn

Portrait : ancienne société allemande (pour en savoir plus, cliquer ICI).
Voir aussi la catégorie des Boussoles à main.

Version simplifiée du modèle GRUBENKOMPASS (boussole de mineur, env. 1920-1930) qui possédait en plus un clinomètre et une graduation appelée "géodésique", c'est-à-dire avec un limbe divisé en 400 grades.

Fiche technique
- Dimensions : 85 x 85 x 26 mm
- Poids : 160 g

Photo de droite : catalogue des années 1930
Brevet d'un système de boussole à viseur
(n° 908918, déposé en 1953)
Il reprend la définition de 1941 des inventeurs Karl Martin et Dr. Helmut Naumann.

(Cliquer sur le croquis pour l'agrandir)

Magnétomètre ou compas double

Cet instrument appelé en allemand Erdfeldmesser (détecteur de champs magnétiques terrestres) était utilisé dans la marine et dans la construction aéronautique pour mesurer les champs résiduels et déterminer ainsi l'emplacement idéal pour le montage des compas. Description (extrait d'une brochure de BUSCH) : " Evolution d'un magnétomètre terrestre selon le principe du compas double énoncé par Friedrich Bidlingmaier en 1907 : la procédure consiste à observer l'influence du champ externe sur deux aimants permanents, en l'occurrence des aiguilles de boussoles, placées l'une au-dessus de l'autre sur le même axe et à faible distance."   Voir aussi un autre équipement encore utilisé au Magnetkompasslabor (laboratoire des compas) du BSH.



Photos BSH


cxn = Busch Rathenow

Erdfeldmesser ou compas double
(Lien vers dessin dans descr. techn.)

Dim.
- Hauteur : 97 mm
- Dim. : 84 mm
L'aiguille du bas indique la force du champ magnétique en millioersteds

L'indication donnée dans le catalogue Viking (à g.) présentant cet instr. comme un produit de PLATH est sans doute une erreur.





Photos Treodelmarions
(Cliquer pour agrandir)


Goniomètre-boussole pour canon de type ... (?)

Fiche technique
- Dimensions :
. Hauteur : 100 mm
. Diamètre (boussole) : 90 mm
- Poids : 1170 g
- Niveau à bulles : 2

Comparer avec GOERZ et ZEISS
HAUT DE PAGE

- C -

Carte géopolitique (armée allemande, 2ème G.M.)

NOTA: Les cartes en soie destinées a aider les prisonniers de guerre anglais à s'évader sont présentées dans la section Boussoles d'évasion.

Pendant la 2e G.M., les soldats allemands recevaient des cartes de la zone d'opération appelées Tornisterschrift (document de sac-à-dos) spécialement imprimées pour le commandement supérieur des armées du 3e Reich (Oberkommando der Wehrmacht, OkW). Elles faisaient partie d'une vaste collection de documents destinés à l'origine à l'enseignement et au tourisme (éditeur: Bibliografisches Institut, Leipzig) sur lesquels des emntions spéciales étaient rajoutées. Elles étaient baptisées Schlag nach... (c'est-à-dire "regarde dans..." comme on le dit en parlant d'un dictionnaire), ces mots précédant le nom de la région traitée, exemple ci-dessous : Mittelmeer = Méditerranée. Celle-ci présente l'appartenance politico-militaire des pays situés sur le pourtour méditerranéen, notamment l'Afrique du Nord où le maréchal Rommel fut vaincu par les forces anglaises.

Le pourtour méditerranéen vers 1940


La carte montre des pays ou des portions de pays avec, en rouge, l'autorité compétente : L'Italie, l'Albanie et la Lybie forment un bloc (mention en rouge : In Personalunion). La Grèce et la Bulgarie forment un seul pays. L'Agérie, le Maroc, la Tunisie et la Syrie étaient des colonies, protectorats ou départements agissant du côté de la France (ami du régime de Vichy) alors que l'Egypte, la Palestine, Malte, la Transjordanie et Chypre étaient du côté anglais (ennemi). 
Page de couverture de la carte repliée (1ère ligne du haut) : " confidentiel - réservé au service interne de la Wehrmacht " 



Fiche technique
- Dim. : 46 x 111 cm
- Echelle : 1/4.500.000e
- Edition : 1939/40 - 1ère année - Cahier n° 11

La seule information militaire consiste en triangles rouges (simples et doubles) indiquant l'appartenance politique des installations portuaires). Ci-dessous : Malte, le port de La Valetta tenu par la Grande-Bretagne situé face aux côtes italiennes de la Sicile :

CARY

Portrait : Cary London, boussole de type Schmalcalder, diam. 62 mm.
Photo Nick Godridge
HAUT DE PAGE

CASELLA

Portrait : Casella, Louis Pascal [à l'origine: Luigi Pasquale] (1812–1897) était un fabricant btitannique d'instruments scientifiques. Voir aussi les catégories Boussoles de gousset et Compas de marine.

ATTENTION : CASELLA n'a jamais fabriqué de BRUNTON TRANSIT COMPASS. Si vous en voyez un, il s'agit d'un FAUX grossier !



(Cliquer sur les photos
pour les agrandir)


Photos Michael Curtis
Fiche technique
- Dimensions (diam.) : 50 mm
- Freins de clinomètre et de disque de boussole séparés
- Clinomètre : le boîtier possède un méplat sur le côté.
- Marques : instrument signé CASELLA LONDON.
Sur le clinomètre : Patent no. 1926 et sur le couvercle no. 1909.

Côté clinomètre

(Cliquer sur les photos
pour les agrandir)



Côté boussole

Photos Michael Curtis
Sitogoniomètre (altazimuth), fin 19e s.
Fiche technique
- Diamètre : env. 6 cm
- Epaisseur : env. 37 mm
- Poids : 142 g
- Inscriptions : L. CASELLA LONDON, pointe de flèche (symbole du War Department) au-dessus de la lettre ‘I’ (pour India = Armée des Indes)
Autres fonctionnalités : télescope, immobilisation séparées des disques boussole et clinomètre, frein de boussole, filtre bleu, adaptateur pour trépied.

Voir aussi Abney Level
HAUT DE PAGE

CHAIX / TOPOCHAIX

Portrait : La société française TOPOCHAIX a été créée par Pierre Louis Maurice CHAIX en 1938. Il a déposé plusieurs brevets dans les années 1950 et 1960.
Elle propose une gamme d'instruments divers et en particulier de boussoles pour les professionnels de la prospection géologique et forestière (voir aussi l'article Planchette). Le musée peut fournir la documentation ancienne suivante :
- Facsimile d'un MANUEL ANCIEN décrivant les boussoles Universelle et Broussarde et le Clisimètre est disponible (18 p., bilingue français/anglais).
- Prospectus originaux des boussoles Broussarde et Universelle (noir et blanc, 145 x 110 mm, 2,50 € / pièce).
- Manuels originaux version ancienne des boussoles Broussarde et Universelle et de la Pinnule de site (210 x 100 mm : 5,00 € / pièce)
- Photocopies des brevets des boussoles Broussarde (1956) et Universelle (1950) ainsi que d'une boussole d'ensoleillement.
- Notice sur les boussoles-alidades Peigné carrée en bakélite et cylindrique en métal.
- Le capitaine CHAIX a publié en 1924 un livret intitulé Guide pratique et théorique du candidat au brevet de préparation militaire élémentaire B.P.M.E. ancien C.P. S.-M., avec un questionnaire théorique complet et une carte d'état-major au 1/80 000e.

"BOUSSOLE CAPITAINE CHAIX" (Prototype)

  

(Cliquer sur les photos pour les agrandir)

Fiche technique
- Matériau : aluminium
- Dimensions: ? x ? x ? mm
- Clinomètre pendulaire
- Alidade pendulaire en plexiglas
- Socle à tiroir : permettant d'y placer des notes ou uniquement pour protéger la vitre inférieure?


DESCRIPTION FONCTIONNELLE
L'instrument de série qui en découla (voir ci-dessous) est très clairement de type Bézard UBK c'est-à-dire avec miroir articulé permettant d'observer l'aiguille tout en visant un objectif à l'aide des fentes ménagées dans les faces latérales du couvercle et de lire grâce à l'index situé au pied du miroir la valeur correspondante du cercle gradué. Il présente en plus une échelle de mesure d'angles (gravée sur le côté droit du couvercle) croissante à l'ouverture et graduée en pourcentage de pente : 20, 25, 30, 40, 50, 75,100. Cette boussole pouvait servir à pointer grossièrement une pièce d'artillerie.
 BOUSSOLE CAPITAINE CHAIX
(version série, 1939)



(Cliquer sur les photos pour les agrandir)
Vues du couvercle (réticule et échelle) et de la réglette :

 

 

Lien vers vue détaillée du limbe et de l'aiguille. Cette dernière est peinte en rouge sur le côté sud (empennage) et présente un point de peinture luminescente sur la pointe de la flèche.
Fiche technique
(Descr. fonctionnelle : voir ci-dessus)
- Dimensions : 75 x 75 x 20 mm, poids : 225 g
- Divisions : 360° sens hor.
- Clinomètre à balancier de type Meridian-Oulianoff
- Matériau : laiton, peinture bleu-gris, celluloïd
- Alidade : fentes dans le couvercle
Sur la photo ci-dessous : n° de série (265), signature de l'inventeur (coin g.) et logo du fabricant "DL" (coin dr.) = DEGLISE & LECOMTE, premier nom de l'atelier de fabrication de CHAIX.


HAUT DE PAGE
 

Modèle BROUSSARDE
(exemplaire datant des années 60).
A dr. l'étui avec sa fenêtre de lecture.


Fiche technique
- Matériau : aluminium
- Dimensions: 120 x 85 x 25 mm
- N° de série : 6639
- Poids : 310 g
- Niveau à bulle : visible également pendant la visée grâce à un miroir métallique souple
- Système de visée par mire (encoche au-dessus du prisme réglable hauteur et immobilisé par vis à molette latérale) et guidon (pointe métallique en bout de couvercle).
NOTA:
La version d'origine était carrée comme le modèle Universelle (photo ICI).
Les versions actuellement commercialisées ont un boîtier rouge.

(Cliquer sur les photos pour les agrandir)
Modèle BROUSSARDE à LASER

Fiche technique
Identique à la Broussarde de base mais avec un pointeur à rayon laser permettant des opérations de visée d'une extrême précision.
Il a existé un modèle de la boussole UNIVERSELLE dans un boîtier de BROUSSARDE avec dendromètre


(Photo Jaypee - Collection privée CHAIX)
HAUT DE PAGE
Boussole TOPOGÉOLOGIQUE (voir mode d'emploi à dr.)
Modèle précurseur de la version brevetée dite UNIVERSELLE avec miroir ajouré, clinomètre à niveau à bulle intégré (voir dét. plus loin) et nivelle à tube sous le cran de mire.
 
La bague porteuse du limbe et du verre est simplement insérée dans le boîtier. Un onglet permet de la sortir aisément.

Cliquer sur les images pour les agrandir et sur les liens pour voir d'autres photos.
Ce premier modèle possédait une capsule sèche, divisée en 360° en sens antihoraire. Le limbe était gradué en 400 grades au dos et pouvait être aisément retourné.
Le côté sud de l'aiguille est peint en rouge sur le dessus et le côté nord est recouvert de peinture lumineuse.
N° de série: D 335.



Comparer l'alidade à celle du modèle beveté.

Extrait du mode d'emploi. Noter la réglette additionnelle fixée latéralement (lire les détails dans la vue agrandie).

Modèle intermédiaire mixte à deux nivelles de types différents (un tube incurvé et un cylindre) reprenant le clinomètre du modèle précédant mais possédant indiquant le prénom de son inventeur (P. = Pierre). Cette boussole de couleur chocolat (n° de série du boîtier L656) se range dans une sacoche en cuir à passants pour ceinturon (suivre les liens pour plus d'infos).

Le prisme de visée et son support sont plus petits que sur le modèle de série beveté. Le dispositif de freinage du clinomètre au repos est lui aussi différent.
L'alidade n'est qu'une barrette transparente.
Le brevet du modèle Universelle a été déposé en 1950.



Cliquer sur les images pour les agrandir

La rose des vents caractéristique des boussoles CHAIX apparaît sur un brevet daté de 1955.

BOUSSOLE UNIVERSELLE version série (env. 1970-80)
C'est le plus accomplet des trois modèles.
Le nom du fabricant indiqué, Lecomte et Déglise Constructeurs, est celui des propres ateliers de (TOPO)CHAIX.

Mode d'emploi de la pinnule
Elle comporte deux graduations gravées : une échelle stadimétrique à gauche de la fente verticale et une en millièmes à droite. On doit la tenir éloignée de 50 cm de l'œil (à l'aide du cordon passé autour du cou) pour estimer les distances. À cet effet, on doit viser une mire équipée de deux voyants espacés de 2 m.

   

Dessin de dr. : Mesure du diamètre d'un tronc d'arbre à l'aide de l'échelle en millièmes.


Vue du limbe gradué au travers du prisme :





(Cliquer sur les photos pour les agrandir)
Fiche technique
- Matériau : aluminium
- Dimensions : 100 x 90 x 36 mm
- N° de série : 1892
- Diamètre de la rose : 64 mm
- Poids : 550 g
- La lecture des angles s'effectue soit par le dessus (loupe collée sur le verre) ou au moyen du prisme escamotable.
- Déverrouillage du clinomètre/dendromètre au moyen d'un bouton-pression situé sur la face latérale arrière en-dessous à droite de la pinnule rabattable. Le clinomètre est double et gradué en haut en grades et en bas en degrés. Le dendromètre a deux échelles :
20 m (0-40) et 30 m (0-60).
- Graduation de la boussole : 360°

Modèle dit La Minière avec deux arceaux pour l'accrocher à un câble dans les galeries de mines (voir aussi "poche de mineur"

HAUT DE PAGE



(Cliquer sur les photos pour les agrandir)


Côté clinomètre à bille libre gradué en grades et degrés
Modèle RECONNAISSANCE

Fiche technique
- Dimensions : 85 x 85 x 30 mm
- Poids : 170 g
- Boîtier antichocs en caoutchouc
- La poignée pliante est une réglette de 50 mm

(Cet instrument a gracieusement été offert à
COMPASSIPEDIA par la société TOPOCHAIX)




(Cliquer sur les photos pour les agrandir)
Théodolite
Fiche technique
- Dimensions:
. Base : 950 x 100 mm
. Hauteur, télescope horizontal : 130 mm
- Longueur télescope : 130 mm
- Période de fabrication : env. années 1960
- Equerre cyl., nivelle cylindrique (vue dans un miroir), lecture de la boussole dans un prisme, réticule
- Clisimètre : encastré dans une ferrure solidaire du télescope
HAUT DE PAGE

CHARVOZ

Portrait : Cette boussole est identique à un instruments fabriqué par LIETZ. Au-dessus du S repère du sud, on peut lire "JAPAN".
Nous pensons que la sté LIETZ après son rachat par Sokkia faisait fabriquer ses instruments au Japon. La sté Charvoz appelée aussi Charvoz-Carsen Corp était une importante entreprise de matériel de dessin industriel aux USA. Elle avait même une division topographie appelée THS dont tous les instruments étaient faits au Japon. 

Fiche technique
- Dimensions : 125 mm de côté
- Graduation : quadrants sur cadran interne et lunette
- Clinomètre: +/- 90°
- Echelles latérales sur deux côtés adjacents
. simple, en pouces (4 1/2) et
. double, en pouces avec division décimale de 0 à 4,50 et de 4,50 à 90.

(Photo Matt Reed - cliquer sur la photo pour voir les détails)

Catalogue de Sokkia-Lietz
HAUT DE PAGE

CHINE

Portrait : Cet instrument a été fabriqué par l'entreprise chinoise Union Instrument Factory.
(Le Cybermusée des Boussoles et Compas ne possède pas d'informations précises sur cette entreprise. Votre aide serait la bienvenue).
Il semblr qu'il ne reste actuellement qu'un seul fabricant de boussoles en Chine, HARBIN Optical Instrument Factory (P.R. of China)



Traduction du texte de la fenêtre carrée :
- Clinomètre de précision en aluminium
- Pékin
- Société mixte à capital privé/public
- Union Instrument Factory
(Traduction: Jen-Wen Chang)


(Cliquer ICI pour voir
la sacoche en cuir)

Vues du minioculaire et du levier de verrouillage clinomètre et aiguillle aimantée

En haut : réticule (composé de deux fils métalliques)
En bas : le réticule vu au travers du minioculaire

Fiche technique
- Dimensions : 150 x 58 x 17 mm
- Poids : 220 g
- Diamètre boussole: 40 mm
- Niveau à bulle : liquide rouge
- Déverrouillage du clinomètre dans la fenêtre carrée : bouton-poussoir (au-dessus du niveau à bulle)
- Verrouillage de l'aiguille magnétique et du clinomètre de la fenêtre ronde : levier sur la face où se trouve le minioculaire
- Le tube du minioculaire peut coulisser (cliquer pour voir le détail):


Modèle japonais contemporain signé
Ginza TZS Tokyo
(Photo Alex. Rogutskyi)
HAUT DE PAGE

Clisimètre

Cet instrument était désigné dans le catalogue MORIN (vers 1930) clisimètre à collimateur ou niveau-lyre du Colonel Goulier. Il s'employait de préférence avec la boussole topographique CRC ou HUET. Il est relié à l'anneau par un système à la cardan et son poids lui fait prendre automatiquement une position verticale, ce qui garantit par conséquent l'horizontalité du point zéro des échelles. Il existait plusieurs versions : modèle pour travaux courants du Génie, de l'administration militaire, du Club Alpin (dit modèle Vallot), etc.
Mode d'emploi (cité d'après le catalogue MORIN) : Regarder à travers la loupe et lire sur l'échelle des pentes qui se projette sur le paysage la cote en centièmes et demi-centièmes inscrite en regard du trait correspondant au point visé. Ce système a été repris par BÜCHI pour un projet de brevet qui n'a apparemment pas abouti mais fut réalisé par MERIDIAN.



(Cliquer sur les photos pour les agrandir)


La loupe oculaire et un montage photographique montrant la partie centrale des échelles. On voit sur une même ligne horizontale : 0°/oo, ∞ (infini), 0 grades
Modèle militaire - Fiche technique
- Dimensions (replié) : 95 x 50 x 10 mm
- Longueur (ouvert) : 190 mm
- Poids : 235 g
- Echelles graduées
. à g. : déclivités de 0 à 400 millièmes (vers le haut et vers le bas)
. à dr. : angles (verticaux ou horizontaux) 2x de 0 à 50 grades
. au centre : deux échelles stadimétriques permettant de déterminer les distances, l'une ayant pour base 1,70 m (hauteur moyenne d'un homme), l'autre 2 m (hauteur de la mire)
Clisimètre de la société suisse Méridian


Photo J. van Heuverswyn
Fiche technique
- Dim.: ... x ... mm
- Poids : 240 g
- Manuel : disponible en français et en allemand.
- Unités : pourcent
En plus du système de Goulier ci-dessus, cet instrument possède une plaquette latérale permettant de mesurer directement le fruit d'un mur de soutènement.
HAUT DE PAGE

COLLIGNON-HOULLIOT

Portrait : ancienne société française située dans le quartier du Marais à Paris (pour en savoir plus, cliquer ICI).
Cette société a réalisé de nombreux instruments sans les commercialiser sous son nom.
Exemples :
1) Boussole de topographe à clinomètre (comparer avec le modèle présenté dans l'article HOULLIOT)
2) Boussole type de gousset mais de grande taille. Description (voir catalogue MORIN)
Voir aussi boussoles à bracelet, de gousset et à main (Modèle 1922).



Utilisation inconnue




HAUT DE PAGE

COOKE, Thomas

Portrait : Thomas Cooke était un mécanicien et opticien anglais (lire WIKIPEDIA, Th. Cooke, machinist). La société Thomas Cooke & Sons sise au 14, Great Chapel Street, Westminster, London SW (usine: Buckingham Works, York, England) produisait des instruments comme des télescopes et du matériel de topographie (voir aussi la section Boussoles de Gousset). ATTENTION FAUSSAIRES ! Une imitation grossière de ce type de boussole est proposée à la vente comme antiquité authentique. Voir les détails dans notre section menu / Divers / Imitations.
Photo de dr. : extrait du catalogue 1907, Smithsonian Institution Libraries Digital Collection.  

CRC

Portrait : Ancienne société française (créée en ...  / disparue ou reprise par ... en ... ?) qui produisait également la boussole à main de type Modèle 1922.
L'instrument ci-dessous désigné Modèle 26 est une boussole topographique à prisme.
Pour plus de détails, voir le modèle fabriqué par HUET après la 2e Guerre mondiale (modifié 1957).

Fiche technique
- Dimensions : 111 x 97 x 30/80 mm, (prisme plié/déployé)
- Poids : 300 g
- Graduation : 400 grades, sens horaire
Ces instruments sont également repérés "M.G." (Ministère de la Guerre).
HAUT DE PAGE

Curvimètre

Description : Instrument servant à mesurer les distances sur les cartes. Un curvimètre est constitué d'une roulette reliée par le biais d'un engrenage à un cadran indicateur présentant une ou plusieurs échelles de distances. Il suffit de suivre le cheminement d'une route à l'aide de la roulette et de lire la valeur indiquée par l'aiguille sur le cadran. Certains types de boussoles possèdent un curvimètre intégré dont le cadran présente plusieurs échelles (voir notamment Breithaupt, modèle Cokil et Peigné, modèle métallique Ladois).

L'instrument exposé à droite (datant des années 1950-60) est gradué sur une face pour lire les échelles au 1/20 000e,
1/40 000e, 1/80 000e et 1/100 000e tandis que la face opposée comporte les graduations pour les échelles au 1/25 000e, 1/50 000e 1/75 000e et 1/300.000e.
(Photo de dr.: cliquer pour agrandir )

La société BAUDET (devenue plus tard BURNAT - voir sa boussole du CAF) présentait dans son catalogue pour l'année 1925 de très nombreux modèles gradués dans toutes les unités de mesure européennes et anglosaxonnes, dont un avec une minuscule boussole dans la bélière.


(Cliquer sur les photos pour les agrandir)


(Photos tyntyla26)
Vieil instrument anglais appelé
ROTA METER

Fiche technique
- Diamètre : env. 25 mm
- Echelle externe : 12 pouces (= 1 pied)
- Echelle centrale : 25 pieds
- Boîtier argent daté (poinçons) : Birmingham 1896

(Cliquer sur les photos pour les agrandir)


(Photos Sergey Habarolog)
Instrument russe

Fiche technique
- Diamètre : env. 3 cm
- Echelle 1 (photo de g.): cm et km
- Echelle 2 (photo de dr.): pouces et verstes (1 verste = 3500 m)
- Boîtier : bakélite (1940?)




(Cliquer pour agrandir)
Instrument composé d'un curvimètre sur une face, d'une boussole sur l'autre et d'un porte-mine.
 


L'étui se ferme à l'aide d'un bouton-pression et possède un clip permettant de l'accrocher à une poche.
Le cadran de ce curvimètre n'a pas plusieurs échelles mais sert à mesurer les distances en centimètres et en pouces. Il suffit ensuite de multiplier le chiffre indiqué par l'échelle de la carte utilisée
(pour 1/50 000e, 1 cm représente 500 m). 

Fiche technique
- Diamètre cadran : 35 mm
- Longueur : 11,5 mm
- Cadran gradué : cm/km et pouces/miles terrestres (inches to miles)
- Période de production : années 1950-60 ?
Compas à échelles (catalogue Schardt 1914/15)

Instrument muni d'une boussole fournie par Houlliot



Photo membre ebay Lac!
Fiche technique
- Echelles : 1/25 000e et 1/100 000e
- Le brevet suisse n° 20093 présente les deux versions : avec et sans boussole (lien vers photos).

Sur la face arr., les indications de protection de la propriété pour l'Allemagne (DRGM), la Suisse (croix plus n°) et l'Autriche:
HAUT DE PAGE

SUITE