AUTRES BOUSSOLES

REMARQUE PRÉLIMINAIRE
La mode de la boussole en tant qu'élément complémentaire de bijoux a débuté vers le milieu du 19e siècle. Nous avons déniché à l'INPI un soit-disant brevet déposé en 1856 par Edme POPARD qui devait lui permettre de commercialiser seul tout objet (" tabatière, pomme de canne, porte-monnaie, bijou etc. " ) comportant un cadran solaire muni d'une boussole.
Sommaire
BIJOUX
- appliques, épingle de chapeau, pendentifs (blasons de villes), breloques (ancre, cabestan), médailles...

USTENSILES DIVERS
- anciens : cartes postales et images de collection, timbres, fèves, stylo à plume, presse-papier, calendrier, jumelles de théâtre, boîte d'allumettes, gobelet pliant, tabatières, stations météo...
- modernes : jouets, bagues, porte-clés, revues & bandes dessinées, canifs, instrument multifonctions,
- instruments électriques : galvanomètre, sonde magnétique, antenne TSF, Acqua Magnetic Locator,...
- boussoles pour photographes : Decoudun, Berry, WatkinsPlaubel, Houlliot, Chaix, etc.

MONTRES de gousset et à bracelet avec boussole


- Représentations de boussoles -

Cartes postales amoureuses



Cliquer sur les images pour voir les détails.



Description / explication
A chaque point de la rose des vents correspond un niveau de relation affective, les sentiments se réchauffant graduellement en allant du Nord (respects) vers le Sud (passion)...
Origine : France, début 20e s. (affranchie à 5 centimes)

(voir aussi Spiritisme)
La Boussole d'Amour
Soldat français en uniforme de la 1ère Guerre mondiale. Sous les colombes : photographie d'une boussole de gousset dont nous ne possédons pas d'exemplaire identique. Elle est cependant très semblable aux produits de Muller & Vaucher.

Au dos de celle de g. : lettre d'une femme à son mari datée du 10/09/1918.
Carte postale AIR FRANCE (années 1930)
Logo (hippocampe) au centre d'une rose des vents.
L'avion représenté rappelle le Couzinet 70 Arc-en-ciel qu'Air France avait acheté mais n'en est pas vraiment un : son empennage est assez conventionnel alors que celui du Couzinet 70 était de forme "fuyante". 
Timbre commémoratif du navire la Boussole

Voir plus de détails à l'article
Compas de marine / La Boussole (nom d'un navire)


Carte postale en langue slovène datée de 1927 (voir recto à dr.)

GEOLOŠKO MAPIRANJE - SMER ODLIČNA
Traduction : " La cartographie géologique est un excellent chemin " (sous-entendu : cela te mène droit à une taverne !)
Image de collection (margarine Palmin) montrant parmi divers instruments l'habitacle du compas
L'apprentissage de la rose des vents à bord (en anglais boxing the compass) L'assemblage de  boussoles de type KELVITE du paquebot Queen Mary (image de collection des cigarettes Churchman)
FÈVES de galette des rois




Médailles


Cliquer pour voir les détails.


Description / explication
Il s'agit vraisemblablement d'une médaille destinée à récompenser le vainqueur d'une compétition sportive, peut-être d'une course d'orientation. La face lisse entourée de lauriers et d'anneaux entrelacés de style jeux olympiques est probablement prévue pour qu'y soient gravés le nom du vainqueur, la date et le lieu de la compétition etc.

A dr. : UNEG = Union Nationale des Evadés de Guerre
Cliquer sur les photos pour les agrandir


Revers : fixation à une boutonnière
Auteur : Courtois, Paris
Ces médailles représentent la boussole directrice typique de l'armée française avec sa flèche de route dirigée vers le mot FRANCE (ou UNEG) situé en face d'une ouverture dans la couronne de barbelés, symbolisant le retour dans la patrie à partir d'un pays situé à l'est. Comparer avec la Médaille des Évadés (1939 - 1945) qui est entièrement différente.
NOTA : la pointe aimantée de l'aiguille est dirigée en gros sur 45° Est, ce qui correspondrait à un lieu situé quelque part en Alaska... La déclinaison magnétique était de 5° ouest en France au cours de la seconde Guerre mondiale !

- BIJOUX -

Les boussoles dont sont équipés les bijoux sont appelées des appliques. L'un des plus importants fournisseurs du 19e et 20e siècle était la société HOULLIOT. Nous possédons des copies de nombreux documents dont des listes de clients dans le monde entier, une liste de prix datée de 1883 et une facture d'un client spécialiste des boussoles fantaisie (années 1890). Le tableau suivant présente quelques unes des appliques énumérées dans la liste. Certains modèles étaient à double-face ("deux glaces" dans la liste, ex.: l'ancre de navire) et contenaient parfois un thermomètre sur le côté opposé (photo de dr., cliquer sur l'image voir les deux faces). Les petits pendentifs sont appelés mignonnettes.  Voir la Boutique du musée pour plus de détails.

HAUT DE PAGE

Epingle de chapeau ou de cravate

Fiche technique
- Diamètre: 10 mm
- Longueur : 75 mm
- Origine : Angleterre, fin 19e s.

Pendentifs mignonnettes

Pendentif en forme de montre de gousset, France, fin 19e s., ville de Draguignan (Var) qui arbore un dragon dans ses armoiries (?)


HAUT DE PAGE

Fiche technique
- Diamètre : 22 mm
- Hauteur : 5 mm
- Poids (chaîne incl.) : 165 g

Pendentif en forme de montre de gousset
France, fin 19e s.
Motif au dos : branches de gui porte-bonheur

Fiche technique
- Matériau : métal argenté
- Diamètre : 23 mm
- Hauteur : 5 mm
- Poids : 3 g


HAUT DE PAGE
Boussole pendentif, France, fin 19e s.

HAUT DE PAGE
Fiche technique
- Diamètre : 21 mm
- Hauteur : 10 mm
- Poids : 10 g

Au dos, le blason de la Bretagne :
- la couronne ducale (duché de Bretagne)
- une moucheture d'hermine
- une hermine contournée, c'est-à-dire marchant dans le sens opposé à la direction normale du déplacement sur un blason (de droite à gauche)
Armoiries de villes - France, fin 19e s.



Paray-le-Monial (Photo D. Beaudry)

Roscoff
En-tête de facture d'un fabricant d'instruments, spécialiste de boussoles fantaise et client de la société HOULLIOT (années 1890).



(Cliquer sur l'image pour l'agrandir)
Allemagne, fin 19e s.



Breloque pour bracelet.


Emplacement pour gravure des armoiries personnelles

La chaîne est composée de maillons doubles en poils d'éléphant (?)
Cliquer sur la photo pour l'agrandir.
Fiche technique
- Dimensions : 19 x 19 mm
- Hauteur : 6 mm
- Poids : ? g
HAUT DE PAGE
Breloque (Allemagne?), fin 19e s.
   

Cette boussole minuscule est logée au fond d'une reproduction d'un casque de cuirrassier du régiment de cavalerie prussien "Jäger zu Pferd" (Chasseurs à cheval). Leur devise : MIT GOTT FÜR KAISER UND VATERLAND
(Avec Dieu pour l'Empereur et la Patrie)
est gravé autour de la cocarde, le mot KAISER étant abrégé "K/R".

Ces mots sont tirés d'une vieille chanson populaire:
"Kredenze den Becher uns Vater Rhein
stimm ein in das fröhliche Klingen
heut wollen beim deutschen Kaiserwein
den deutschen Trinkspruch wir bringen
Trag ihn von den Alpen zum Nordseestrand
mit Gott für Kaiser und Vaterland"
La photo ci-dessous montre les deux premiers mots : "MIT GOTT".



Fiche technique
- Matériau : argent
- Diam. boussole : 10 mm
- Hauteur : 25 mm
- Longueur: 25 mm
- Largeur : 15 mm
- Poids : 5 g

HAUT DE PAGE

ANCRE




Cliquer sur la photo pour voir les détails du cadran
Breloque pour montre de gousset
Motif au dos : ancre de navire
Epoque : Angleterre, fin 19e s.


Fiche technique
- Diamètre boussole : 30 mm
- Hauteur : 8 mm
- Longueur (avec chaîne) : 170 mm
HAUT DE PAGE

Fixation de chaîne de montre de gousset

Breloque en argent en forme de guindeau (ou cabestan) autour duquel est enroulé un cordage. Il est flanqué de deux objets rappelant des cabillots. Il serait cependant plus vraisemblable de penser que ce sont des barres servant à faire tourner le guindeau. La barre transversale est l'attache de la chaîne d'une montre de gousset dans une boutonnière.





Cabillot
Photo Yannick Le Bris


(Cliquer sur la photo pour voir les détails des poinçons)
Fiche technique
- Diamètre boussole : 13 mm
- Epaisseur : 10 mm
- Hauteur : 40 mm

Les poinçons de la face inférieure indiquent les initiales de l'orfèvre (J.A) de Birmingham en Angleterre (symbole : ancre de navire) et l'année de fabrication : 1881 (lettre minuscule g gothique).
NOTA : L'ancre est représentée exceptionnellement couchée. Elle aurait dû être disposée verticalement car la position couchée était généralement réservée aux bijoux en or. La barre transversale porte les mots REAL SILVER
HAUT DE PAGE
Breloque - Angleterre, début 20e s.



Fiche technique
Dimensions boussole
- Diamètre : mm
Un maillon de la chaîne porte le poinçon (C.W) du bijoutier Charles Wilkes (Mott Street, Birmingham).


HAUT DE PAGE

Stations météo miniature

Coffret cylindrique contenant une boussole et un thermomètre gradué en centigrades. Instrument antique en or. Il présente aussi un cadre destiné à recevoir un portrait miniature. Le couvercle présente des fleurs et le dessous est orné d'une pierre (hématite). Un lion en relief trône sur la tranche et sert de bélière.



Cliquer sur les photos pour les agrandir.
(Photos BELFOR ANTIQUES)
Fiche technique
- Matériau : or*
- Diamètre :  env. 20 mm
- Hauteur : 15 mm
- Poids : 17,9 g
- Epoque : Angleterre, 1880

NOTA : Le cybermusée ne possède pas cet objet.
* BELFOR ANTIQUES nous a communiqué les informations suivantes :  
- l'or (9 ct) a été testé à l'acide 9K,
- la pierre (hématite) a été testée à l'aide d'un liquide pour indice de réfraction.
HAUT DE PAGE
Pendentif en nacre contenant une boussole et un thermomètre
Fiche technique
- Dimensions: 29 x 18 mm
- Fermoir : laiton
- Date : Angleterre fin 19e s.

Photos vendeur Ebay Flikmywick
(Cliquer sur les photos pour les agrandir)
Sur les instruments anciens, l'aiguille du baromètre avait une extrémité en forme de fleur de lys. Sur les instruments plus récents, c'est un croissant de lune et le boîtier est cylindrique (lien vers photo).
Trousse barométrique (France 1900)

L'instrument replié dans son écrin. Du fait de la présence de pièces magnétisées dans le baromètre, la boussole n'est utilisable que lorsque l'instrument est déployé (photo d'une version allemande ICI).
Fiche technique
- Diam.: 52 mm
- Hauteur : 28 mm
Instrument composé de deux volets articulés : boussole et thermomètre sur une face, baromètre sur l'autre
Ci-dessous : Catalogue MORIN (env. 1930):


GIROUETTES

Girouette pliante au-dessus de la boussole
protégée par un couvercle transparent


Photos Andrew Stewart
(cliquer sur l'image pour l'agrandir)

Boussole à girouette de Houlliot

Thermomètre (gradué en Fahrenheit) sur la face opposée. Fabricant ou revendeur: GR.
- Diam. : env. 55 mm



Cliquer sur l'image pour l'agrandir
Fiche technique
- Girouette escamotable au-dessus d'une rose des vents flottante
- Points cardinaux en allemand
- Diamètre : 55 mm
- Hauteur (déployée) : 40 mm
- Poids : 97 g
HAUT DE PAGE

JOUETS

Illustrés / Bandes dessinées : La revue française PIF Gadget et sa version allemande YPS font de la vulgarisation scientifique destinée à la jeunesse et présente divers instruments dont la boussole de marche ou à bracelet (lien vers le site des amis d'YPS : Fan page). Des boussoles étaient fournies avec les éditions d'YPS suivantes :
- 0048 - Die Kompaß-Armbanduhr (boussole à bracelet)
- 0292 - Ein richtiger Marsch-Kompaß (une vraie boussole de marche)
- 0436 - Die Kompass-Armbanduhr (boussole à bracelet)
- 0761 - Die Kompaß-Uhr für Abenteurer (boussole-montre pour aventuriers)
- 0866 - Die Kompaß-Armband-Uhr (boussole-montre à bracelet)
Par ailleurs, le journal de Mickey (en allem. : Micky Maus) a consacré son numéro 25, de juin 1992 à l'entraînement à la survie, notamment comment se servir d'une boussole (Kompassgebrauch).



Pour plus de détails aller ICI
Cliquer sur les images pour les agrandir

Boussole de marche
n° 292
Photo comiclick


Boussole à bracelet n° 436

Boussole à bracelet n° 866
Photo krabbenohr


(Photos L. Boigey)


Le magazine de Mickey n° 25 (1992)
(en allemand : Micky Maus
La boussole assemblée
(cliquer sur l'image pour voir les éléments avant assemblage)
Deux pages sont consacrées aux instructions de montage et aux conseils pour la survie.



Avion
Jouet acheté en Bulgarie, peut-être aussi fabriqué dans ce pays. La boussole n'en est malheureusement pas une vraie : la capsule tourne à grande vitesse, entraînée par la rotation des roues sur le sol et le frottement des deux billes imite alors le bruit de la turbine...


Modèle Feniks (Phoenix)  5
Cliquer sur les images pour les agrandir

Les deux billes dans la capsule de la boussole
Fiche technique
- Maquette d'un MiG-29 ou d'un Sukhoï-35
- Matériau : plastique (partie noire) et métal (partie en couleur)
- Diamètre boussole : mm
- Dim. avion (L. x l.) : 110 x 90 mm
- Fabriqué en : Bulgarie ?
- Mécanisme roues : photo vu de dessous

Boussole intégrée dans une bague chevalière et boussole à bracelet

Miniboussole jouet vendue 15 cts sur envoi d'un couvercle de boîte de céréales ou autre produits alimentaires pour petit-déjeuner dans les années 1930/40. Les sociétés COCOMALT, Smith Bros. Black Cough Drops et NABISCO Shredded Wheat (blé entre autres ?) expédiaient la bague avec une carte postale indiquant le mode d'emploi et des conseils d'utilisation. La boussole était fabriquée par HIS NIBS, sté. qui existe encore et vend des stylos. Après la 2ème Guerre mondiale, la société proposait une boussole à bracelet de fabrication japonaise (ci-dessous) pour 50 cts.



Cliquer sur les images pour les agrandir





Space Navigator

Boussole jouet fabriquée au Japon dans les années 1950
Dim. de la carte support : 75 x 175 mm
HAUT DE PAGE

- USTENSILES DIVERS -

Presse-papier, Angleterre, fin 19e. s.



Objet gracieusement prêté par Mme S. Cubitt,
Photo Jaypee
Fiche technique
- Matériau : marbre
- Diamètre : 60 mm
- Hauteur : 35 mm

Calendrier et boîte à pillules ?


Fiche technique
- Diam. : 25 mm
- Hauteur : 53 mm
- Poids : 58 g
- Boussole : points cardinaux en anglais, lentille grossissante amovible
- Calendrier : bague tournante avec encoches sous les initiales des jours de la semaine : L = lundi, M = mardi etc.
- Epoque : France, fin du 19e s.
- Inscriptions sur le fond : noms des mois et nombre de jours, nom de l'inventeur ou fabricant Waldeck / Strasbourg

Cliquer sur les images pour les agrandir

STYLO À PLUME OSMIROID 135





Cliquer sur les images pour les agrandir
Fiche technique
- Matériau : galalite colorée ?
- Plume : acier et or
- L x Ø (capuchon) : 50 x 14 mm
HAUT DE PAGE

Boîte d'allumettes (étanche)

Lire tous les détails concernant cet équipement des soldats étatsuniens de la 2ème G.m. sur le site U.S. ARMY DATA DEPOT. Rapport très intéressant concernant les boussoles remises (ou refusées) aux soldats étatsuniens pendant la guerre du Vietnam sur le site junglesnafus.

Type 1 à rose flottante. Le type 2 possède une aiguille.
   Fiche technique
- Matériau : bakélite
- Diamètre : 30 mm
- Longueur : 70,3 mm
- Marquage ext. sur le fond : US
- Fabricant de la boussole (lien vers article exhaustif) : Taylor

Gobelet pliant, Angleterre, fin 19e s.




Fiche technique
- Matériau: aluminium
- Diamètre : 70 mm
- Hauteur (gobelet) : 80 mm
- Hauteur (boîtier fermé) : 25 mm
- Poids : 45 g
HAUT DE PAGE

Jumelles

(voir aussi les jumelles à cadran solaire exposées dans la catégorie CADRANS SOLAIRES)





Deux jumelles de théâtre métalliques (fonte d'aluminium) munies d'une boussole d'un côté et d'un miroir de l'autre. Utilisation: voir prospectus à droite


Jumelles de théâtre - France

Fiche technique
- Diamètre, lentilles avant : 45 mm
- Diamètre, lentilles arr. : 18 mm
- Largeur, lentilles avant déployées : 110 mm
- Largeur, lentilles arr. déployées : 85 mm
- Longueur, tiroir en extension : 105 mm
- Longueur repliée : 85 mm
- Poids : 100 g



Clic sur image:
prospectus bilingue grand format
Bakélite, noir, surface rugueuse


Fiche technique
- Les dimensions de ces trois jumelles sont sensiblement égales. Elles sont plus légères car en matière synthétique.
- Poids : env. 20-30 g
- Mise au point de la netteté par coulissement de deux tiges dans le corps principal
- Cadran : points cardinaux en anglais, divisions sur 360°, sens horaire
- Marquage : MADE IN FRANCE
- Chaque monture de lentille s'insère parfaitement dans un cadre le long du corps principal.
Bakélite, imitation ivoire



Fiche technique
- Rose marquée BAVARIA
- Divisions : quatre quadrants de 90 degrés

Prêt de Mme S. Cubitt


(Cliquer sur les images pour voir des vue détaillées des boussoles)
Bakélite, imitation ambre



Fiche technique
- Montures de lentilles hexagonales
- Mise au point à l'aide d'un vérin à vis
- Cadran : points cardinaux en français, rose avec divisions mais sans graduation chiffrée

La jumelle-boussole du lt. Géraud

Boussole intégrée dans une paire de jumelles et dont la rose des vents est observable grâce à un miroir transparent . Elle est divisée en grades.
Extrait de "La Nature. Revue des sciences et de leurs applications aux arts et à l'industrie". Journal hebdomadaire illustré. Nouvelles scientifiques, 1894, 2ème semestre : n° 1096 à 1121.
Cet article parut également dans la Revue de cavalerie (janv. 1895)

Nota : Le texte complet (2 p.) est vendu 5 euros
HAUT DE PAGE

Tabatières

Petite boussole ornant le couvercle d'une boîte de tabac à chiquer - USA, fin 19e s.

Dessin du couvercle : la boussole remplit l'espace correspondant au ventre et au torse d'une grenouille qui tient trois feuilles de tabac sur son bras gauche et trois feuilles de rosier surdimensionnées sur son bras droit. Ceci symbolise le nom du tabac à chiquer indiqué sous la boîte : "ROSE LEAF Chewing tobacco". Les mains de la grenouille sont à la hauteur de sa bouche.
Deux champignons de tailles différentes poussent à côte de son pied droit.
Dans le fond, un voilier à deux mâts (schooner ou ketch ?) dont la grand-voile arrière est ornée de la lettre "L" (l'initiale du fabricant de tabac) vogue en direction de la bordure gauche supérieure de la boîte sur la ligne d'horizon. Dans le coin supérieur droit, un soleil anthropomorphique (avec yeux et sourcils) disparaît derrière l'horizon.
Deux plants de tabac stylisés (?) fleurissent contre la bordure gauche : un grand à 5 feuilles et un petit à trois feuilles.



Texte gravé au niveau de la bordure inférieure (en lettres de 1 mm de hauteur) :
SOMERS BROS. Brooklyn, N.Y. - Patented Sept. 24th and Nov. 18th 1878 (le dernier chiffre n'étant pas certain)
Cliquer sur les photos pour les agrandir.


La gravure du dessous de la boîte représente une rose héraldique entourée de six feuilles (trois de chaque côté). Le texte accompagnateur inscrit sur une banderole enroulée à ses extrémités indique :
"P. LORILLARD & Co's ROSE LEAF Chewing tobacco"
Fiche technique
- Dimensions: 88 x 56 x 16 mm
- Poids : 54 g
- Points cardinaux en anglais

Photo du brevet pour ustensiles avec cadran solaire et boussoles (nov. 1856) :

"Application du système solaire et de la boussole sur tabatière, porte-monnaie, pomme de canne, bijouterie etc."
HAUT DE PAGE

Petite boussole ornant le couvercle d'une boîte de tabac à priser - fin 19e s.

Description : petite boîte de tabac à priser os et en corne brun-rouge au couvercle orné d'un losange et d'une boussole. La charnière fonctionne parfairement et l'aiguille de la boussole indique le nord.


Cliquer sur les photos pour les agrandir.
Fiche technique
- Dimensions: 68 x 35 x 66 mm
- Poids: 30 g
- Points cardinaux : langue romane

Boussole probablement fournie par HOULLIOT

Brevet: voir article précédent
HAUT DE PAGE

Instrument multifonctions

Portrait : MULTIOPTIC - petit instrument aux nombreuses fonctionnalités destiné aux explorateurs en herbe désireux de découvrir le monde.
France (?) 2e moitié du 20e s.





Cliquer sur les images pour les agrandir.


Mode d'emploi (copie disponible sur demande)
Fiche technique
- Dimensions : 108 x 55 x 55 mm
- Poids : 100 g
- Fonctionnalités intégrées :
Boussole, cadran solaire, miroir, système de loupes faisant longue-vue, microscope etc.
HAUT DE PAGE

Galvanomètre

Définition (traduction partielle de WIKIPEDIA, éd. angl.)
Un galvanomètre est un instrument servant à détecter et mesurer l'intensité des courants électriques. Il s'agit d'un convertisseur analogique d'énergie provoquant la déflection en rotation d'une aiguille aimantée, proportionnelle au courant circulant dans ses bobinages. Les premiers galvanomètres se composaient d'un boîtier de boussole en bois, d'une bobine simple et de deux plots. La bobine constituée d'un simple fil de cuivre enrobé d'un isolant passait par quatre trous pour former une cage autour de l'axe de l'aiguille. Les extrémités du bobinage sont fixées à la base des plots en laiton. Pour mesurer le courant d'un circuit, il faut en relier deux sections aux plots à l'aide de fils conducteurs auxiliaires. L'instrument doit d'abord être immobilisé sur l'établi avec l'aiguille en face du repère Nord (deux trous sont prévus à cet effet). 



(Cliquer sur les images pour les agrandir)
Fiche technique
- Diamètre : 105 mm
- Hauteur : 28 mm
- Poids : 120 g
- Boîtier en bois, cadran en carton divisé en quadrants (zéro au N et au S, une étoile à 90°)
- Bobinage triple (cliquer ICI pour voir la face arr.)
- Marquage : Schutzmarke = marque déposée
Mini-galvanomètre portatif signé A. Gaiffe (Paris)
Dim. : 4 x 4 x 2 cm



Photos : Galvanomètre de la société J.O.Z. Logo : un personnage barbu coiffé d'un bonnet et tenant un objet en forme de lance (éclair?) dans sa main droite et un grand anneau dans sa main gauche (Allemagne, fin 19e. s.).

Histoire
La déflection de l'aiguille d'une boussole magnétique causée par le courant circulant dans un câble avait été mise en évidence par le physicien danois Hans Christian Œrsted (Ørsted) en 1820. Ce phénomène fut étudié pour lui-même mais aussi pour mesurer l'intensité d'un courant électrique. Le premier galvanomètre fut construit par Johann Schweigger de l'universtité de Halle (Saxe, Allemagne) le 16 septembre 1820. André-Marie Ampère contribua également à son développement. Les premières réalisations augmentaient à l'aide de bobinages l'effet du champ magnétique créé par le courant. Ces instruments étaient alors appelés multiplicateurs. Le terme de galvanomètre employé communément à partir de 1836 est formé sur le nom du chercheur italien Luigi Galvani.
A l'origine, l'aiguille des instruments était mise en face du zéro à l'aide du champ magnétique de la Terre. On les appelait alors galvanomètres à tangente et ils devaient être orientés en conséquence avant toute utilisation.
(Lire aussi l'article détaillé sur les boussoles des tangentes).
HAUT DE PAGE

 Barreau et sonde magnétique

Barreau magnétique


Photo Y. Stern
Ceci est une sonde magnétique rudimentaire mais hautement sensible. Cet outil est employé en laboratoire pour les contrôles de matériels électriques mais aussi par les géologues pour la caractérisation de minerai. Il est essentiellement constitué d'un barreau aimanté placé sur un pivot, ces éléments se logeant dans un étui en bois. Le barreau est repéré à une extrémité par la lettre N (nord). Avant de faire une expérience, il faut tout d'abord que le barreau se trouve en position d'équilibre stable vis à vis du Nord magnétique, les champs magnétiques induits par les courants électriques traversant les équipements testés ou existant à l'état naturel dans les minerais examinés le faisant ensuite dévier de cette position de repos. Exemples d'utilisation du barreau magnétique en laboratoire.


Ci-dessus : les éléments assemblés pour leur transport (échelles différentes)

Portrait : l'instrument ci-après a été breveté conjointement en 1893 par Alexandre WEBER et la société suisse Fabrique d'Ebauches de Sonceboz (FES) créée en 1849 qui a fourni de nombreux boîtiers de boussoles. Il s'agit en fait d'une simple boussole d'inclinaison pouvant être utilisée dans n'importe qu'elle position afin de détecter l'existence de champs magnétiques (câblages électriques sous tension). C'est la version évoluée du barreau magnétique.



À g. : Monogramme du fabricant, FES
À dr. : Le n° du brevet suisse



Brevet (extrait)
(Cliquer sur les images pour les agrandir)
Sonde magnétique

Fiche technique

- Diamètre : 45 mm
- Longueur h.t. : 67 mm
- Poids : 45 g

Modèle similaire fabriqué par Henri Burnat (H.B.)
Voir ses boussoles de marche et de gousset


Photos yayadao

Acqua Magnetic Locator

L'instrument appelé Acqua Magnetic Locator (lien vers description) est un dispositif destiné à localiser les systèmes métalliques enfouis sous terre (canalisations), conçu comme une amélioration des boussoles d'inclinaison utilitaires (voir ce terme dans la section Topogr.).





(Cliquer sur les images pour les agrandir)


Extrait du brevet
Fiche technique
- Dim. : 90 x 60 x 82 mm
- Conception : 1956


Antennes T.S.F.




Photos sandozem / Jaypee

(Cliquer sur les images pour les agrandir)

Fiche technique
- Diamètre : 205 mm
- Hauteur : 410 mm
- Poids : 1,950 kg
- Boussole simple noyée dans le plateau sup.
- Boîtier enrobé de papier imitant une peau de serpent
- Bouton de sélection petites et grandes ondes : P.O. / G.O. 
- Bobinage à l'intérieur.
Fabricant non indiqué (était sans doute sur le fond manquant)



Photos lionjo / Jaypee
Antenne DUCRETET
Fiche technique
- Dim. cadre : 710 x 4005 mm
- Dim. pied : 280 x 230 mm
- Boussole simple noyée dans le pied.
- Bouton de sélection pour petites, moyennes et grandes ondes : P.O. / M.O. / G.O. 
HAUT DE PAGE

Boussoles pour photographes DECOUDUN 1 & 2, BERRY, WATKINS, PLAUBEL etc.

1 - Jules Decoudun (1843-1930?) était un photographe et inventeur. Il créa entre autres cet instrument qu'il baptisa boussole du photographe pour excursions (voir m d'emploi ci-dessous). Il tenait boutique au 101, Faubourg St-Denis, Paris.
2 - A. Berry - Opticien turinois, inventeur (ou uniquement revendeur ?) d'une boussole permettant de déterminer l'heure la plus propice pour photographier un sujet. Le mode d'emploi précise qu'il faut dans ce but diriger le côté S de la boussole vers le sujet.
3 - Système HOULLIOT, système anglais d'un fabricant inconnnu
4 - A. Watkins : exposomètre
5 - Plaubel & Co.
6 - Graff : Indicateur d'angle d'éclairage (Lichtwinkelanzeiger)
7 - Pathé Solar
8 - Orient Compass



Version export en langue anglaise :
P.M. (post meridiem = SOIR sur la version fr.)

(Photo transmise par un visiteur - coll. part.)
Boussole DECOUDUN


NOTA :  La lettre S sur la flèche pointée vers l'anneau n'est pas l'abréviation du mot SUD mais de SOLEIL !

Photo Simon A. Spaans
(Cliquer sur les images pour les agrandir)
DESCRIPTION ET MODE D'EMPLOI
Ci-dessous à g. : extrait de l'ouvrage de Frédéric DILLAYE La théorie, pratique et l'art en photographie, 1891, La Librairie Illustrée, Paris) ; à dr. : publicité de 1890

 

Fiche technique
- Diamètre : 30 mm
- Epaisseur : 10 mm
- Echelle : Matin 6 h à 12 h ;
soir 1 h à 6 h

Mode d'emploi (prospectus)


(Photo Simon A. Spaans - (Cliquer sur les images pour les agrandir)


Catalogue Manufrance (1910 env.)
Modèle DECOUDUN (2) PHOTO COMPAS

Fiche technique
- Dimensions : 50 x 45 x 14 mm
- Echelle : Matin 6 - 1; soir 1 - 6
- Env. 1907

Decoudun commercialisait de nombreux autres produits pour le marché naissant de la photographie: publicités datant des années 1890-1985
HAUT DE PAGE


(Photo Jaypee - coll. part.)
Mode d'emploi imprimé au dos

(Cliquer sur les images pour agrandir)

A. BERRY

Fiche technique
- Diamètre : 45 mm
- Echelle : du matin 4 h au soir 20 h

Systèmes français (Houillot) gradués comme une montre indiquant le sud à midi.
Sud : 12
Nord : 6


Le mode d'emploi existe aussi en anglais et en allemand. Des planches originales sont disponibles


Dispositifs au fonctionnement apparemment illogique, la division du disque complet en 12 h ne correspondant pas aux positions du soleil !
Cliquer sur les photos pour visualiser la boîte et une planche imprimée à découper pour les couvercles des boîtes.
Mode d'emploi selon l'ouvrage de Franz Winterer sur l'utilisation des boussoles (1930)



Houlliot a également imprimé des cadrans présentant deux échelles identiques divisées en 18 unités l'une rouge l'autre noire, mais numérotées uniquement de 3 à 15 et probablement destinées à un instrument qui reste à découvrir (diam.: 37 mm, 15 par plaque).
Boussole d'ensoleillement brevetée par P. CHAIX en 1967



Allemagne (sans photo). Un journal Viennois signalait en 1895 qu'un Allemand (Otto Wiegandt) de Zeitz (en Saxe) avait fait fabriquer des boussoles qui pouvaient être des copies de celle de Decoudun (extrait du Bulletin du Photo-Club de Paris):

Version anglaise non signée à graduation inversée: sud = 6, nord = 12



Photo Godblessthismess


(Cliquer sur les images pour les agrandir)


Photo Simon A. Spaans
(Cliquer sur les images pour les agrandir)
A. WATKINS avec une boussole signée Negretti & Zambra



Comparer la photo ci-dessus avec le dessin d'une publicité parue dans le Bulletin du Photo-Club de Paris (1895).
Fiche technique
- Diamètre : 45 mm
- Longueur : 70 mm
- Environ 1900

Markings (pict. at r.) :
Watkins Exposure Meter Patent  Sole Makers R. Field & Co Birmingham

A. WATKINS:  "BEE meter"



Photos coll priv.
(Cliquer sur les images pour les agrandir)
Fiche technique
- Diamètre : ... mm
- Epaisseur : ... mm

HAUT DE PAGE
PATHE SOLAR

Photos Thomas Meyer
(Cliquer pour agrandir)
 Fiche technique
- Dimensions : 75 x 75 x 36 mm
- La sté. CONTINSOUZA avait été créée en 1909

Photos Simon A. Spaans
(Cliquer sur les images pour les agrandir)
PLAUBEL & Co.:  Peco-Actinometer

Ancien fabricant allemand de Francfort sur le Main

Fiche technique

- Diamètre : 55 mm
- Hauteur : 14 mm
- Environ 1908

HAUT DE PAGE

Photos Thomas Meyer
(Cliquer sur les image pour les agrandir)

Mode d'emloi
GRAFF

Fiche technique
- Dimensions : 87 x 64 mm
- Epaisseur : 12 mm
- Deux boussoles


Nous ne possédons aucune information concernant cet inventeur ou cette sté. allemande.

Photos Thomas Meyer
(Cliquer pour agrandir)


Catalogue PRESTO 
Boussole " ORIENT "

Fiche technique

- Diamètre : 35 mm
- Epaisseur : 11 mm
- Longueur totale : 52 mm

Article vendu par Demaria-Lapierre, Paris, en 1900-1991.
Dans un  catalogue de PRESTO daté de 1918, il est indiqué un prix pour le cadran seul. Il s'agit probablement d'une indication pour les fabricants de boussoles et non pas pour effectuer un  remplacement.


HAUT DE PAGE