BOUSSOLES DE GOUSSET (suite)

Retour vers la RECHERCHE ALPHABÉTIQUE (boussoles de gousset)

- S -

SCHARDT, Josef

Portrait : Ancienne entreprise commerciale allemande de matériel de bureau, dessin etc. sise à Nuremberg. On trouve dans cette édition spéciale du catalogue pour l'année 1914/15 de nombreuses boussoles et autres instruments de divers fabricants (Busch, Muller & Vaucher, C. Stockert, ZIKO).  La vignette de la page de couverture représente une scène où un Meldereiter (cavalier-estafette)* remet un message. Noter les uniformes de l'époque (casques à pointe).

Dessin de couverture : un cavalier-estafette apportant un message

Cliquer pour voir la page de garde
Exemple : pages 10-11



En bas à dr. : une boussole de M. & V.

Cliquer sur les images pour les agrandir
Fiche technique
- Dim. : 297 x 225 mm
- Nombre de p. : 16
- Période : 1ère G.m.

* On trouvera une description des Meldereiter créés en 1895 et une comparaison avec l'organisation de l'armée française de l'époque dans les n° 21 et 23 de la Revue du cercle militaire des 25 mai et 6 juin 1895 (copies disponibles sur demande).

SCHLAGINTWEIT

Le concept de cette boussole serait dû à un certain M. SCHLAGINTWEIT. Elle est désignée Routenkompass (boussole de route) mais ni le terme ni son concept inhabituel n'ont eu de succès. Ce type d'instrument est généralement appelé Marsch- ou Wanderkompass (boussole de marche ou de randonnée). La flèche de cap n'est pas orientable mais gravée dans le fond et seul un quadrant (90°) est gradué grossièrement (pas de 5°) de part et d'autre. On doit donc garder en mémoire le cap choisi. Si le nord magnétique se situe, par rapport à l'observateur, du côté du demi-cercle gradué, sa référence est clairement définie par l'extrémité nord de l'aiguille aimantée mais s'il se situe dans la moitié non graduée, c'est l'extrémité sud qui devra être prise comme référence et servira de repère au prix d'un petite gymnastique cérébrale (décalage de 180° !). Au centre de l'aiguille, deux ailettes sont marquées W et O (ouest et est) afin d'en déduire quelle est l'extrémité nord. L'extrémité sud possède un contrepoids. Un propriétaire a gravé son nom et une date au dos : J. M. 1914/15 (photo).
Fiche techn. : Diamètre : 50 mm. Pas de peinture lumineuse, mais un revêtement doré hautement réfléchissant (lien vers photo) de la flèche. Fabricant: Johannes Greiner1 München. La mention D.R.G.M. (modèle dép.) implique qu'elle a été conçue après le 1er oct. 1891.

Il y eut trois frères, Hermann, Adolf et Robert Schlagintweit (portraits © DAV) qui étaient des chercheurs Munichois. Influencés par Alexander von Humboldt, ils firent une expédition en Himalaya et au Karakorum en 1854 et furent les premiers à rapporter des informations sur le Cachemire, le Ladakh, le Sikkim et le Kumaon. Le Club Alpin allemand (DAV) leur a consacré une exposition en 2015. Il n'étaient pas mariés et n'eurent pas d'enfants. Le prénom de l'inventeur de cette boussle est donc probablement celui de Max August Schlagintweit (né le 13/10/1849 - dcd. en 1935) Premierlieutnant à Munich, puis plus tard Artillerie-Major, un demi-frère né du 3ème mariage de leur père l'ophtalmologiste August Schlagintweit.

(1) Le Deutsche Museum de Munich possède une revue interne plubliée par l'entreprise Johannes Greiner München. Cette entreprise apparaît encore dans l'annuaire de 1900 : Johannes Greiner, Präcisions-Glasinstrumente-Fabrik (propriétaire Fritz Greiner), Müllerstr. 8, München, boutique dans la Neuhauserstr. 49.
Source: DAV
Retour vers la RECHERCHE ALPHABÉTIQUE (boussoles de gousset)

SCHWAB & WUISCHPARD

Portrait : Ancienne entreprise étatsunienne (pour en savoir plus, cliquer ICI).



Cliquer pour agrandir (Photo Wayne SVDP/Tacoma)
Fiche technique
- Diamètre : ... mm
- Epaisseur : ... mm
- Poids : ... g
Modèle au dessin semblable à celui réalisé par Waltham.
- Marques de peinture au radium : un point aux repères cardinaux E, S & W, un triangle pour le Nord, et un trait à chaque extrémité de l'aiguille (plus long au nord).
- Période : 2e G.M.

Scoutisme

Les organisations de jeunesse comme le scoutisme ont toujours été une source d'inspiration pour les créateurs de boussoles de gousset ou de marche. Si certaines étaient de conception très simples, d'autres atteignaient parfois un niveau de précision proche des boussoles militaires. Les fabricants représentés dans ce musée sont Barker, SILVATaylor, Collignon-Houlliot (ainsi que son prédécesseur Houlliot. Voir aussi le Mle 1922), Kröplin, Busch, U.S. Gauge. A noter également, le modèle à bracelet Trail-Blazer, les boussoles de gousset Pathfinder et les montres solaires essentiellement utilisées dans le monde anglosaxon.

Photo de dr.: Boussole spécialement réalisée par Collignon-Houlliot pour le Jamboree 1947 (cliquer pour agrandir).

Grande-Bretagne (photo de g.) - Boussole de gousset de l'association des Boy Scouts distribuée par le Scout Shop of the Imperial Headquarters (lien vers photo de la boîte). Fiche technique : Diam. : 25 mm ; repères lumineux (peinture au radium) sur le cadran et l'aiguille en forme de disque. Girl Guides & Boy Scouts: voir BARKER.

U.S.A. - En plus des instruments faits par U.S. Gauge, Taylor et Silva, un jeu éducatif spécial pour apprendre à se servir d'une boussole a été créé puis modernisé par SILVA.

Tableau ci-dessous : Quelques exemples de badges de divers pays (comparer avec les médailles pour "TOURISTES" décernées dans les anciens pays communistes).

Orienteering Merit Badge (U.S. Boy Scouts)

 
Boucle de ceinturon (U.S. Cub Scouts)


Allemagne
(Représente un scout tenant une carte au centre d'une boussole)
Allemagne
xxx
Suisse


Belgique
 
France
(topographe 1)

France
(topographe 2)

France
(renards / louveteaux ?)

A dr. : le fondateur du musée alors louveteau (Marseille 1957)


AUTRES ORGANISATIONS DE JEUNESSE
- Wandervögel (Empire allemand et République de Weimar - 1896-1935)

Ce mouvement de randonneurs et amis de la nature (le mot signifie oiseaux migrateurs, voir Wikipedia) avait choisi dans les années 1920 la boussole de type ORION de la sté KRÖPLIN.

-  Jeunes Pionniers (Allemagne communiste)
Numéro spécial de la revue officielle du gouvernement Fröhlich sein und Singen (être joyeux et chanter) destinée aux écoliers et membres de l'organisation de jeunesse communiste Junge Pioniere (jeunes pionniers*) de l'ancienne Allemagne de l'Est (République Démocratique Allemande, RDA) et consacré à la randonnée avec carte et boussole. Le modèle représenté dans le document est une boussole de marche de FPM. Noter la position de la fille, debout derrière les trois garçons, comme exclue de l'activité...

* Signe distinctif : un foulard bleu. Voir aussi Tourist.
Retour vers la RECHERCHE ALPHABÉTIQUE (boussoles de gousset)

SEL

Portrait : SEL (Signalling Equipment Ltd) était (avec Merit) l'un des noms de marque de la sté. J & L Randall Ltd., une société britannique située à Potters Bar (Middlesex) jusqu'en 1965 puis dans le Hertfordshire. Cette sté. a connu son heure de gloire dans les années 1950 et 1960 (publicités dans le Meccano Magazine).
(Source: Wikipedia)



(Photos fzibuffy)


(Cliquer sur les photos pour les agrandir)
Fiche technique
- Diamètre : 38 mm
- Hauteur : 16 mm
- Poids : 17 g
Retour vers la RECHERCHE ALPHABÉTIQUE (boussoles de gousset)

SELSI

Portrait : Selsi Company, Inc. est une entreprise étatsunienne qui importe et distribue des instruments de mesure de toute sorte. L'entreprise d'origine (Sussfeld Lorsch Company) avait été créée en 1854 par deux partenaires, MM. Sussfeld et Lorsch, dans le but d'importer d'Europe des instruments d'optique. Vers la fin du 19e s., l'entreprise fut rebaptisée Sussfeld, Lorsch and Schimmel après qu'un parent ait rejoint les deux premiers fondateurs. La gamme de produits allait des jumelles aux télescopes en passant par les montres et les horloges.
En 1929, la société changea de forme juridique (devenant Incorporated, équivalant étatsunien d'une sté anonyme, S.A.) et fut rebaptisée par l'adjonction de deux voyelles entre les initiales (S-L-S) des trois partenaires fondateurs pour devenir Selsi Company, Inc. 



(Cliquer sur les photos pour les agrandir)
Boussole de gousset simple datant probablement des années 5ou 60.



Vues du catalogue des boussoles
Fiche technique
- Diamètre : 45 mm
- Hauteur : 11 mm
- Verrouillage de l'aiguille par vis à tête moletée qui abaisse l'extrémité du levier de relevage
- Marquage SELSI USA

SELSI importait ses boussoles de France (HOULLIOT et S-L)

Retour vers la RECHERCHE ALPHABÉTIQUE (boussoles de gousset)

SHORT & MASON

Portrait : Ancienne entreprise britannique (pour en savoir plus, cliquer ICI).
Short & Mason produisait au début du 20e s. quelques uns des modèles devenus plus tard célèbres sous la marque TAYLOR versions (pour en savoir plus, nous vous conseillons le livre Compass Chronicles - voir LIENS)

Boussole de type MARK V

La capsule est maintenue dans le boîtier à l'aide de deux vis accessibles depuis la face arrière

Fiche technique
- Diamètre : 45 mm
- Hauteur : 15 mm
- Poids : 50 g
- Rose : aluminium, dessin de type Singer

Marquages sur le couvercle :
SHORT & MASON Ltd
LONDON
V
11764
1914

Retour vers la RECHERCHE ALPHABÉTIQUE (boussoles de gousset)

SIMMS, J. & G.

Portrait : James et George Simms étaient fabricants de boussoles à Londres au milieu du 19e s.  F. Barker y avait fait son apprentissage et était leur fabricant de boussoles en 1842, date à laquelle celle-ci a été réalisée (datation à l'aide des poinçons). Il acheta la société après la mort deux frères en 1855. Cette boussole avait été réalisée pour C. W. DIXEY, opticiens de sa Majesté.



Cliquer sur l'image pour l'agrandir
Photos Trademarklondon.com



Poinçons de JS et GS (carré de g.)
et de datation
Fiche technique
- Diamètre : ... mm
- Hauteur : ... mm

Boussole de type Long-neck (à col allongé) à boîtier en argent et cadran en émail.

Retour vers la RECHERCHE ALPHABÉTIQUE (boussoles de gousset)

SINCLAIR

Portrait : James A. SINCLAIR (& Co. Ltd) (photo Graces Guide) était un fabricant anglais d'appareils photographiques (modèle Tropical Una) et un photographe célèbre pour ses photos et son manuel. Il était revendeur d'instruments scientifiques en tout genre, signés SINCLAIR HAYMARKET LONDON. Il est mort en 1940.
Photo de dr. : boussole signée SINCLAIR

SINGER

Portrait : Samuel Berry SINGER était capitaine dans la Royal Navy. Il inventa le dessin de rose des vents noir et blanc peint sur un disque de nacre à haut pouvoir réfléchissant qui porte son nom (plus de détails ICI).  L'instrument le plus luxueux réalisé à notre connaissance a été réalisé par Walter Thornhill.

SINGER & SOHN

Portrait : Joseph SINGER & Sohn (Villingen en Forêt Noire) était une entreprise allemande d'instruments de précision. Au cours de la 2ème G.m. elle fabriquait aussi des boussoles militaires pour la Wehrmacht (voir la lettre ci-dessous). Ses boussoles étaient proposées dans les catalogues de C. Stockert & Sohn et dans ceux d'Eschenbach.



Fiche technique
Diam. ext. : 53 mm
Flèche de déclinaison pointée sur 340° (= 20° de déclin. ouest).

A dr. modèle peint en noir présentant des marques lumineuses. La déclinaison y est par contre réaliste : 10° ouest, alors que 20° correspondent au début du 19ème s. c'est-à-dire aux guerres Napoléonniennes!


Photo F. Liebau

Dessin de la boussole dans l'en-tête d'une lettre adressée à C. Stockert & Sohn (cliquer pour vue complète) - Document gracieusement communiqué par Frank LIEBAU, voir son site Die Kompassmacher

S-L (Société des Lunetiers)

Portrait : ancienne société française (pour en savoir plus, cliquer ICI).  Autres boussoles transparentes : voir l'article "Verre" ci-après.



Version graduée en 360 degrés :
- Peinture lumineuse
- Mention Made in France (à 70 degrés)

Lire plus de détails à l'article Aérostation


Version graduée en 400 grades :
- ligne rouge perpendiculaire à la flèche sur le fond transparent
- peinture autolumiscente (radium)




Comparaison des boîtiers : laiton noirci ou chromé. Les seconds ont deux plaques arrière transparentes, sur chacune desquelles deux lignes perpendiculaires rouges sont gravées, le fond extérieur est légèrement bombé. Les deux plaques sont décalées de 45°.
 

Boîte d'origine portant le logo de la Sté des Lunetiers : les lettres 'S' et 'L' de part et d'autre d'un chandelier stylisé (pour plus de détails, se reporter au portrait de la société).
Les boussoles ci-dessus apparaissent sur une carte postale servant à passer des commandes (formulaire au dos) représentant également une boussole à bracelet et une de Muller & Vaucher (en haut au centre).

Fiche technique
- Diamètre : 54 mm
- Hauteur : 12 mm
- Poids : 54 g
- Boîtier : laiton noirci ou chromé
- Couronne : aluminium ou laiton chromé

Cliquer sur les photos pour les agrandir - hormis les vues de côté ci-dessus.
Retour vers la RECHERCHE ALPHABÉTIQUE (boussoles de gousset)
SOMMET voir F S &  C

SOUCHIER

Portrait : Le Colonel SOUCHIER*, commandant le 103e Rgt. d'Infanterie à Paris, avait conçu une " boussole militaire directrice " qui apparaît sous son nom dans un catalogue MANUFRANCE de 1907. Il avait passé avec Henri Houlliot un accord de fabrication et de distribution. Il était prévu selon l'accord de fabriquer deux modèles : " l'un avec plaque tournante au-dessous de la boussole proprement dite, permettant d'utiliser la boussole comme directrice, l'autre sans la plaque. " Le successeur de la maison Houlliot (M. Collignon) possède encore quelques prototypes de différentes tailles.
* Il est aussi connu pour avoir inventé un télémètre.



Visée à l'aide du prisme
Photos de g. : Prototypes de modèles en acier et en laiton de différents diamètres. L'un d'eux présente en plus de la vis de verrouillage un tube à la fonction inconnue.
Ci-dessous : Flèche indiquant le sens de la marche sur la platine et verrouillage latéral.



Catalogue Manufrance (1907)


Description et mode d'emploi

Nota : L'instrument est désigné dans la documentation ci-dessus boussole directrice mais nous l'avons présenté dans la catégorie "gousset" en raison de sa forme.
Fiche technique svt. catalogue Manufrance
- Graduation : 400 grades
- Diam. : 48 mm
- Poids : 85 g

Documents gracieusement communiqués par M. Michel Collignon.

Cliquer sur les images pour les agrandir

1ère p. de l'accord Souchier-Houlliot (1906)
Retour vers la RECHERCHE ALPHABÉTIQUE (boussoles de gousset)

SPEAR

Portrait : ancien fabricant irlandais d'instruments et opticien de 1791 à 1814, adresses: 29 Capel Street, et 27-35 College Green, Dublin

Fiche technique
- Diamètre : ... mm
- Epaisseur : ... mm
- Poids : ... g
- Cadran : émail
- Fixation anneau de type à bélière longue
(Cliquer sur la photo pour l'agrandir -
Photo Trademarklondon)
Retour vers la RECHERCHE ALPHABÉTIQUE (boussoles de gousset)

STEWARD

Portrait : J. H. Steward était un fabricant anglais d'instruments optiques et de boussoles (pour en savoir plus, cliquer ICI).
Voir aussi dans les catégories boussle à main, topographiques, de gousset et compas de marine.
Version préliminaire du célèbre dessin de VERNER.


Photo Doug Carter
Cliquer pour agrandir 
Fiche technique
- Diam. : 45 mm
- Epaisseur : 18 mm
- Matériau rose flottante : papier Balmain (voir Terminologie)
- Données du fabricant imprimées sur la rose :
    J.H. Steward, 406 Strand, London
    Copyright
    Col. Verner's Sergeant's Compass

S&W 

Voir Schwab & Wuischpard.
Retour vers la RECHERCHE ALPHABÉTIQUE (boussoles de gousset)

STOCKERT, (C. St. & Sohn)

Portrait : société allemande (pour en savoir plus, cliquer ICI et sur le site de cette entreprise stockert-sohn). Dans les années 1960, il y eut une coopération étroite avec les autres fabricants de boussoles de la région (établis dans les villes de Fürth et de Nuremberg) et les catalogues de C. Stockert, PASTO et Wilkie étaient conçus selon le même principe (classeurs de même format) et contenaient de nombreux modèles commercialisés en commun.
Les boussoles ci-dessous ne sont que quelques exemples du catalogue très fourni daté de 1910 (photocopies disponibles).
Nous possédons également un catalogue datant de la fin des années 1950 (voir boussoles à main, marquées "S" dans un losange, et les cadrans solaires antiques).



Fiche technique
- Diam. : 52 mm
- Epaisseur. : 12 mm
- Poids : 50 g
La flèche fixée sous le verre peut être réglée sur une position donnée au moyen du bouton de la face supérieure. Ce type apparaît dans le catalogue de 1938, n° 607 (ci-dessous) et dans un dictionnaire de 1956 (en ht. à dr.)

Cet instrument est en fait une boussole de marche de par ses fonctionnalités : la flèche située sous le verre peut être orientée à l'aide d'un bouton en forme d'étoile à cinq branches (voir liste de prix, n° 7). Les repères lumineux sont composés de petits morceaux de papier imprégné de sels lumineux dissous appelé Balmain.

Fiche technique
- Diam. : 46 mm
- Epaisseur: 14 mm
- Poids: 38 g
Elle apparaît dans le catalogue 1910 de Stockert mais a été fabriquée et exportée par Houlliot.
Catalogue trilingue* (all. angl. esp.)
 daté de 1910



Le bracelet porte-boussole représenté ci-dessus contient une boussole de gousset présentant le même dessin que celui de la boussole de g.

* Une 4ème langue (français, sans ill., 4 p.) est disponible ainsi que la liste de prix illustrée d'autres modèles (photo ci-dessous, cliquer pour voir la page complète) :

Boussole à fond transparent pour lecture de carte (Kartenkompass, voir Liste des prix, n° 8).

Sigle gravé au dos à la hauteur du S (sud) : DRGM (voir DIVERS / points cardinaux / abréviations).
L'aiguille est immobilisée au moyen d'un excentrique actionné par le bouton appelé remontoir (en fr. dans le texte) dans la liste des prix. L'axe de l'aiguille est positionné au centre d'une croix sur laquelle sont gravés les points cardinaux et les graduations.

Voir aussi le modèle de BUSCH n° 3362 et les boussoles à fond de verre (plus loin).
Feuilletez le catalogue :

P. 2-3, p. 4-5, p. 6-7, p. 8-9, p. 10-11,
Page additionnelle (sans descr.).

NOTA (à propos de la p.10, n° 821) : L'image d'origine a été découpée. Cette  "boussole directrice" a été réalisée et fournie par HOULLIOT à qui ce catalogue a appartenu. On peut aussi la voir sur le catalogue de LUFFT (n° 2745).
Boussole de type tabatière

N° 620 et svt. dans le catalogue
- Description en allemand, anglais et espagnol : cliquer sur l'image de g.
- Description en français : cliquer ICI
Fiche technique
- Diam. : 45 mm
- Hauteur (avec couvercle): 12 mm

Etait disponible en six diamètres de 25 à 50 mm de diam.

Boussole à fond transparent.
Modèle du bloc de numéros 57x.
Collection de la sté. C. Stockert & Sohn
Autres exemples : n° 6 et 7 (catalogue 1910)

Photos Frank Liebau (www.die-kompassmacher.de)
Description des n° 6 et 7 dans le catalogue


Photo S. Beck
Vue du catalogue 1910

(image agrandie: descr. en 3 langues)
Modèle 812-817
Dim.:  
- Boussole Ø : 30 mm
- Boîtier acajou: 80 x 75 x 25 mm

SYMONS

Portrait : George James Symons, domicilié Camden Square dans le comté de Middlesex, a obtenu en 1875 un brevet pour un système de boussole dans laquelle la position de l'aiguille aimantée pouvait être réglée en fonction de la déclinaison magnétique locale. Cette solution a été appliquée par CASELLA et appelée TRUE NORTH (nord vrai). On connaît une version signée Lennie. Une version à agrafe a aussi été produite après la 2e G.M. sous la dénomination Tru Nord by Marble's.
A dr. : fig. du brevet de Symons n° 3293 ("a": position de l'aiguille magnétique sous le disque flottant)
Retour vers la RECHERCHE ALPHABÉTIQUE (boussoles de gousset)

- T - 

TAYLOR

En raison de la grande gamme de boussoles produites par ce fabricant, un chapitre spécifique lui est consacré.

TCHÉCOSLOVAQUIE (ARMEE)

A la suite de la 1ère Guerre mondiale, l'empire Austro-Hongrois fut divisé en plusieurs états dont l'un était la Tchécoslovaquie. Ses armoiries étaient un lion debout (rampant en langage héraldique) inscrit dans un losange (voir DIVERS / Points cardinaux / Tchèque). Des boussoles avec les points cardinaux en langue tchèque apparurent pour la première fois sans doute, car auparavant ils étaient indiqués ou en latin ou en allemand, langue de l'administration et de l'élite. Les matériels des forces armées étaient en plus repérés par la lettre T.
Les boussoles ci-dessous datent des années 1920-1930.
Nota : Après la chute des régimes communistes vers 1990, la Tchécoslovaquie s'est divisée en deux états, la République Tchèque et la Slovaquie.
Autres boussoles tchèques : VTD (ci-dessous),  Bézard/Cz et ŠP (marche), Kadlec (bracelet).



Modèle militaire

Modèle civil simple sans graduations

(Cliquer sur les photos pour voir les détails)
Fiche technique
- Diamètre : 40 mm


Retour vers la RECHERCHE ALPHABÉTIQUE (boussoles de gousset)

TERRASSE

Portrait : TERRASSE W. Co. était un fabricant britannique du début du 20e s. Terrasse était avec Dennison l'un des plus grands fournisseurs de boussoles de gousset de l'armée britannique pendant la 1ère Guerre mondiale.
Le modèle présenté ici est de type Mark VI (le dessin ci-dessous est extrait du manuel de P. Dériaz sur les boussoles à prisme).

Voir aussi un Mark VI dans les Boussoles à bracelet.



(Cliquer sur la photo pour voir les détails)
Fiche technique
- Diamètre : 43 mm
- Hauteur : 11 mm
- Poids : 28 g
- Année : 1918

Retour vers la RECHERCHE ALPHABÉTIQUE (boussoles de gousset)

TfA - Technische Fabrik für Armaturen

Portrait : Ancienne société allemande fabriquant des thermomètres et des baromètres creée en 1964 par Heinz DOSTMANN, 6984, Reichsholzeim / Tauber. Elle revendait des produits de WILKIE. Dans les années 1970 elle se fournissait entre autres chez HOUILLOT (voir lettre ci-dessous).
Produits: boussoles de bas de gamme bon marché.





Le nom apparaît sur la face de la boîte présentant la version en anglais (Pocket compass) alors que la face en allemand (Taschenkompass) arbore le logo de la sté DOMATIC. Le logo en forme de rose des vents indique que le fabricant réel était probablement WILKIE.
Fiche technique
- Diamètre : 38 mm
- Hauteur : 11 mm
Lettre de TfA à Houlliot :

Retour vers la RECHERCHE ALPHABÉTIQUE (boussoles de gousset)

THALSON

Portrait : Ancienne société étatsunienne de San Francisco (Cal.). Elle importait des armes, en particulier des pistolets MANURHIN (Manufacture des Machines du Haut-Rhin) et d'autre matériels de plein-air. Cette boussole a été fournie par un fabricant japonais inconnu et il apparaît dans un catalogue de TOKYO COMPASS MFG. Co. Ltd. (n° 325 dans la section Camping Equipment).


Version à fond transparent
(Cliquer sur la photo pour l'agrandir)



Sur la boîte, dessin d'un autre modèle à couvercle articulé

Fiche technique
- Diamètre :  47 mm
- Epaisseur : 11 mm
- Période : années 1960.
Retour vers la RECHERCHE ALPHABÉTIQUE (boussoles de gousset)

THORNHILL

Portrait : Cet instrument luxueux a été réalisé en 1878 par le joallier de la cour d'Angleterre Walter Thornhill. Il s'agit d'un cadeau de Noël destiné à l'écrivain anglais Edmund Clerihew BENTLEY (source : trademarklondon.com)



Cliquer sur les images pour les agrandir

Photos P. C. / TradeMarkLondon.com

Fiche technique
Matériau boîtier : or 18ct, Londres 1878, Initiales du fabricant : W.T. (vue des poinçons ICI).
Monogramme sur le couvercle : E. C. B.
Diam. : 55 mm
Poids : 95 g
Articulation discrète
Rose des vents : disque de nacre peint selon brevet Singer
Gravure dans le couvercle : XMAS (abrév. de Christmas = Noël) 1878 (abrév. en usage depuis le 16e s.)
Retour vers la RECHERCHE ALPHABÉTIQUE (boussoles de gousset)

- U -

U.S. Gauge

Portrait : société étatsunienne fondée en 1904 à Sellersville, Pennsylvania. Domiciliée plus tard à New York. Aujourd'hui intégrée dans AMETEK.  
Voir aussi la catégorie Boussoles à bracelet.



(Vue détaillée du cadran :  cliquer sur la photo)

A l'intérieur du couvercle de la boîte
manière de procéder pour immobiliser l'aiguille.

(Cliquer sur les liens pour visualiser les photos)

Fiche technique
- Diamètre : 50 mm, épaisseur : 10 mm, poids : 45 g
- Divisions : 360°, sens horaire
- Inscription dans une croix de Malte côté sud du cadran :
U.S. Gauge Co. N.Y.


Boussole officielle des Guides (Girl Scouts) et des Scouts étatsuniens (Boy Scouts).


(Vue détaillée du cadran : cliquer sur les photos)
La boîte des boussoles



Voir aussi TAYLOR (ci-dessus), scoutisme et SILVA.
Fiche technique
- Diamètre : 50 mm, épaisseur : 10 mm
- Poids : 45 g
- Divisions : 360°, sens horaire
- Inscription (masquée par le rebord du boîtier) sur le bord du cadran: AD - 5246 - Made in U.S.A. by U.S. Gauge Co. N.Y.

Retour vers la RECHERCHE ALPHABÉTIQUE (boussoles de gousset)

- V -

VERPIOT

Portrait : Ancienne fabrique de boussoles, successeur de la maison Guyomard fondée en 1890, sise 14, rue de la Corderie  (Paris 3e). Verpiot fournissait divers autres fabricants comme Houlliot (voir ci-dessous une demande de Houlliot et la réponse de Verpiot concernant le prix export USA/Canada du mod. 100) et revendeurs.



Modèle savonnette
Fiche technique
- Diamètre : 40 mm
- Hauteur : 12 mm
 
Catalogue pour les années 1930 (10 p.)

Courier Houlliot / Verpiot (1938)
Retour vers la RECHERCHE ALPHABÉTIQUE (boussoles de gousset)

VERRE (boussoles à fond transparent)

Portrait : (marques indéfinissables)  - Voir aussi C. Stockert & Sohn, BURNAT, S-L et THALSON.


Fiche technique
- Diamètre : 48 mm
- Hauteur : 12 mm
- Poids : 35 g
Points cardinaux dans une langue romane
Début 20e s.

Comparer avec un modèle semblable de C. Stockert & Sohn
Fiche technique
- Diamètre : 45 mm
- Hauteur : 12 mm
- Poids : 40 g
- N° de série (gravé sur la tranche) : 56

Présentée dans un catalogue Vion de 1910 env. comme boussole pour aérostat.
Pouvait se porter dans un étui en cuir ajouré à fermoir.
Fiche technique
- Diamètre : 45 mm
- Epaisseur : 10 mm
- Poids : 14 g
- Verres bombés
- Inscription : JAPAN (suivre le lien pour voir d'autres modelles et plus de détails)
Retour vers la RECHERCHE ALPHABÉTIQUE (boussoles de gousset)

VONIN

Portrait : La Maison Jacques Vonin (254, Boulevard St. Germain Paris - Agent automobiles CHARRON Ltd et DARRACQ) était une entreprise française de mécanique métallurgique.
Le Cybermusée des Boussoles possède un dossier technico-commercial complet* datant de 1915 concernant l'étude et la fabrication d'une boussole de gousset au radium. L'instrument décrit présente quelques similarités avec le modèle dit de poilu de la 1ère Guerre Mondiale (voir MORIN). Cette étude n'a semble-t-il pas été suivie d'une fabrication en grande série mais la correspondance fait état de l'expédition de plusieurs échantillons à différents partenaires potentiels dont quelques société italiennes (Milan, Turin). D'autre part, des publicités parues dans la presse parisienne (mars 1915) annoncent son prix (1,85 fr.). Il n'est donc pas exclu que certaines circulent sur le marché. Une notice de l'utilisateur avait même été imprimée. Celle-ci décrivait cependant un instrument de conception plus simple que la solution envisagée au cours de l'étude et que la solution apparemment sélectionnée par le Ministère de la Guerre (pas de flèche de conservation de cap).  L'objectif était de faire concurrence à la boussole de type Bézard commercialisée par Auricoste. Le projet fut un échec total car une lettre du dossier est une mise en demeure de prendre livraison et de régler une "quantité considérable" de boussoles, or elle semble être tombée dans un oubli total...

Fiche technique 
Quatre modèles étaient envisagés : A/AL et B/BL (L = Lumineuse, c'est-à-dire avec plusieurs points de peinture au radium) allant du plus dépouillé (ordinaire), sans anneau, marques au radium ni calage, en boîtier doré et avec chape en laiton jusqu'au modèle complet avec chape d'agate et boîtier en laiton vernis. Caractéristiques communes à toutes: cadran en papier, diamètre de 30 mm et verre biseauté. Un bracelet était également prévu au programme.
Pour tout renseignement complémentaire, veuillez vous adresser au conservateur du Cybermusée.

* Gracieusement offert par M. François-Xavier Bernard à qui l'on doit un article remarquable sur le sujet, paru dans la revue italienne MILITES, cahier n° 35 de mai/juin 2009.
Retour vers la RECHERCHE ALPHABÉTIQUE (boussoles de gousset)

VTD

Portrait : Ancienne entreprise (non identifée) tchécoslovaque. Aus dos, l'abréviation TEL et le chiffre 37 de part et d'autre du lion debout, armes de la Tchécoslovaquie qui est aussi représenté dans un carré posé sur un de ses angles (voir dans DIVERS / Points cardinaux / Tchèque).




Fiche technnique
- Dimensions : 40 x 40 x 7 mm
- Poids : 34 g
- Divisions : 360° sens horaire
- Marques à la peinture au radium : sur la pointe nord de l'aiguille et au-dessus de la lettre S (sever = nord)
- Pochette en cuir (photo : cliquer sur lien)

(Cliquer sur les photos pour les agrandir)

Retour vers la RECHERCHE ALPHABÉTIQUE (boussoles de gousset)

- W -

WALTHAM

Portrait : Waltham était un fabricant étatsunien de montres (pour plus de détails, cliquer ICI).
Voir aussi les catégories Boussoles à bracelet  et Boussoles d'évasion



Fiche technique
- Diamètre : 45 mm
- Epaisseur : 13 mm
- Poids : 49 g
Epoque : 1e. et 2e G.M.
Retour vers la RECHERCHE ALPHABÉTIQUE (boussoles de gousset)

WILKIE (Wilhelm Kienzler)

Portrait : ancienne société allemande (pour en savoir plus, cliquer ICI). Les catalogues (nous possédons les éditions de 1965 à 1971) contiennent de très nombreux modèles différents dont certains repris de PASTO. Les catalogues de C. Stockert, de PASTO et de Wilkie étaient conçus selon le même principe (classeur avec pages de remplacement) et contenaient de nombreux modèles communs.
Quelques uns, exportés vers les USA, portaient des désignations telles que WANDERER (excursionniste, mot identique en anglais et en allemand) ou HUNTER (chasseur, voir ci-dessous).
Voir aussi les catégories Boussoles à main, à bracelet, de marine et de topographie.

Catalogue WILKIE 1968


 
(Cliquer sur l'image pour l'ouvrir aux pages I et II)


Modèle export à amortissement liquide
et fond transparent

Fiche technique
- Diamètre : 42 mm
- Hauteur : 15 mm
- Poids : 32 g
Modèle présenté dans le catalogue 1975 identique à un produit de PASTO.

En plus (à dr. sur la vue agrandie), un modèle appelé RANGER

Catalogue pour les USA: voir la version anglaise.



(Cliquer sur la photo pour l'agrandir)

Modèle D45, années 1950.
Une flèche de cap supplémentaire est peinte sous le verre. La couleur grise est due à la désintégration de la peinture anciennement lumineuse.

Modèle D45/1234C, environ 1970
Mod. D45 - Fiche technique

- Diamètre : 45 mm
- Epaisseur : 13 mm
- Poids : 39 g


Mod. SDM45/F (capsule à bain d'huile) version export USA: Inscriptions, au centre : HUNTER EDGE, sur le couvercle: "Liquid filled". Aiguille et flèche de cap rouges, env. 1960

(Cliquer sur la photo pour voir le détail du cadran)


Mod. SDM45, env. 1970, capsule sèche.
Pour les USA, il existait un modèle  WANDERER (inscrit au centre)

Les premier modèles avaient un trou dans le couvercle pour laisser passer le bouton de la flèche de cap (voir photo de dr., Steve Bell)

Modèles à flèche de cap réglable par le haut (voir aussi LUFFT et BUSCH)

Fiche technique

- Diamètre : 45 mm
- Epaisseur : 13 mm
- Poids (capsule sèche) : 37 g
- Poids (capsule liquide) : 50 g

Retour vers la RECHERCHE ALPHABÉTIQUE (boussoles de gousset)

WITTNAUER

Portrait : Horloger étatsunien. Agent du célèbre horloger suisse Longines au cours de la 1ère G.M puis rachté en 1936 (pour en savoir plus, cliquer ICI).



(Cliquer pour agrandir)
Fiche technique
Modèle militaire standard,
existait aussi avec repères à la peinture au radium.
- Diamètre : 45 mm
- Epaisseur : 12 mm
- Poids : 50 g
Verso:

MFR's PART No. (abr. de Manufacturer's Part Number) = référence fabricant
Retour vers la RECHERCHE ALPHABÉTIQUE (boussoles de gousset)

WOODMAN

Portrait : Boussole de type unique sans marque de fabricant. La flèche à empenne phantaisiste peinte sous le verre est cependant immobile et ne peut pas être utilisée pour marquer un autre cap que le zéro. La publicité ci-dessous la désigne Woodman's compass (boussole de forestier) et la décrit comme étant particulièrement solide et résistante. La bélière cylindrique à deux anneaux moletés n'a pu être observée sur aucune autre boussole à notre connaissance.


Photos C. Forsythe
Cliquer sur les images pour les agrandir


Photo K. Takacs / Compass Chronicles

Publicité parue aux USA en 1902
Fiche technique
- Diamètre : 70 mm
- Poids : 250 g env.
- Certains exemplaires sont marqués "France" (lien vers photo) et non pas Made in France). Ce modèle a peut-être été fabriqué par Houlliot et exporté aux USA.

WOTTON & SHERRY

Portrait : Wotton & Sherry était un distributeur situé à Gwelo ans l'ancienne Rhodésie (rebaptisée Zimbabwe). Il vendait des boussoles fabriquées en Angleterre par Barker à Londres dans les années 1870 aux nombreux explorateurs et colons qui venaient se fixer en Rhodésie.


(Photo Trademarklondon - cliquer pour agrandir)
Fiche technique
- Diamètre : mm
- Fabriqué par F. Barker & Son (poinçon dans le boîtier)
Retour vers la RECHERCHE ALPHABÉTIQUE (boussoles de gousset)

X - Y

BOUSSOLES DIVERSES

Nous présentons ci-après quelques boussoles de provenances diverses non signées.



(Cliquer pour agrandir)


(Photos trademarklondon.com)
Boussole communément désignée en anglais  Long neck (cou allongé) car son anneau est fixé au bout d'un support allongé. Elle est très inhabituelle car elle a une rose flottante, composée d'une mince pellicule de mica collée entre deux feuilles de papier, le tout collé sur une aiguille aimantée. Elle est équilibrée à l'aide de cire appliquée au doigt sur sa face arrière (voir aussi SIMMS, SPEAR plus haut et sous DIVERS/Points cardinaux).

Fiche technique
- Diamètre : 40 mm
- Longueur : 60 mm
- Epoque : env. 1840


(Cliquer pour agrandir)
Rose flottante ajourée (en anglais Skeleton-style compass card) sur un fond lumineux (comparer avec F. Barker & Son et une boussole russe)
(Photo trademarklondon.com)

Retour vers la RECHERCHE ALPHABÉTIQUE  (boussoles de gousset)

Fiche technique
- Diamètre : mm
- Hauteur : mm
- Boîtier : argent


Autriche ?



(Cliquer sur les images pour les agrandir)
Fiche technique
- Diamètre : 43 mm
- Hauteur : 14 mm
- Poids : 40 g
- Points cardinaux en allemand
- Verre supérieur : loupe grossissante
- Provenance supposée : Autriche
L'index de route est constitué d'une barrette métallique reliée à la lunette rotative et recouverte de peinture lumineuse à sa partie sup.

Chine ou Japon, début du 20e s.
Explication des points cardinaux:
voir aux chapitres DIVERS/points card. et RELIGION.

(Cliquer pour agrandir)

Fiche technique
- Diamètre : 38 mm
- Hauteur : 8 mm
- Poids : 18 g


Fabricant : HOULLIOT ?
Version export en langue russe

Fiche technique
- Diamètre : 40 mm
- Hauteur : 12 mm
- Poids : 25 g

(idem instrument de g.)
Version export en langue tchèque

Fiche technique
- Diamètre : 40 mm
- Hauteur : 10 mm
- Poids : 23 g

Très probablement fait par F. Barker & Son
Fiche technique
Diamètre : 37 mm / Hauteur :12 mm
Poids : 30 g / Divisions : points card. en allemand
Boîtier plaqué argent à l'intérieur du couvercle et autour de la boussole. Le cadran est de type SINGER. La lettre N est rehaussée à la peinture rouge ainsi que le repère zéro: un trait rouge sur le chiffre 6 de 360 sur le limbe. Aiguille de type barreau avec contrepoids.


Fiche technique
- Diamètre : 44 mm
- Hauteur : 10 mm
- Poids : 40 g


Photos ci-dessus et à g. :
Danemark/Norvège, début du 20e s.
Retour vers la RECHERCHE ALPHABÉTIQUE (boussoles de gousset)
Fiche technique
- Diamètre : 40 mm
- Hauteur : 10 mm
Provenance : Allemagne début du 20e. s.



France ou Belgique (?) début 20e s.

(Cliquer pour agrandir)


Gravure sur le couvercle :
MINISTERE DE LA GUERRE.
Fiche technique
- Diamètre (boussole seule) : 54 mm
- Hauteur : 17 mm
- Poids : 110 g
- Points cardinaux : français


La flèche de cap se règle à l'aide de la rondelle à tranche moletée du dessous.

(Cliquer pour agrandir)
Allemagne, début du 20e s.
Les points cardinaux de la moitié sud sont en rouge. La chape du pivot d'aiguille est constituée d'une perle d'huître creusée. L'extérieur du boîtier est chromé. La face arrière est équipée d'un miroir.
Retour vers la RECHERCHE ALPHABÉTIQUE (boussoles de gousset)
Fiche technique
- Diamètre : 40 mm
- Hauteur : 12 mm
- Poids : 18 g
- Rose : carton

Angleterre, 2e moitié du 19e s.
Le repère nord était alors représenté par une fleur de lys.
Les points cardinaux se lisent en anglais de la manière suivante (exemple) :
NEbE = North-East by East

(Cliquer pour agrandir)

Fiche technique
- Diamètre : 35 mm
- Hauteur : 12 mm
- Poids : 12 g
- Rose : carton
Retour vers la RECHERCHE ALPHABÉTIQUE (boussoles de gousset)

- Z -

ZEISS IKON

Le sigle de ce célèbre fabricant allemand d'appareils photographiques orne ces boussoles fabriquées en réalité par HOULLIOT (source: archives de la sté). Elles ne possèdent pas d'anneau comme les montres de gousset courantes, ce qui indique qu'elle ont pu être destinées à être portées dans un bracelet (voir cette catégorie) ou autre dispositif. L'immobilisation de l'aiguille s'effectue en faisant tourner la couronne moletée biseautée d'un huitième de tour contre le boîtier.



Logo et vue latérale
Fiche technique
- Laiton noirci, env. 1920
- Diamètre : 37 mm
- Hauteur : 11 mm
- Poids : 28 g

Photo de dr. M. Collignon
Retour vers la RECHERCHE ALPHABÉTIQUE (boussoles de gousset)

Z.U.P. (ЗУП en russe)

Portrait : Zavod Outchebnikh Priborov (Usine d'Instruments pour l'Enseignement)
Pendant la période soviétique, cette usine d'URSS réalisa aussi les mêmes boussoles à bracelet (voir cette catégorie) que les ateliers de l'Armée Rouge. Les lettres ZUP sont surmontées de l'étoile à 5 branches de l'Armée Rouge, suivi de N° 1 et de la date (1940).
A côté, deux versions comparables d'autres entreprises non encore identifiées.





Fiche technique
- Diamètre : 45 mm
- Hauteur : 14 mm
- Graduations: 360°, sens horaire, voir aussi DIVERS/Points cardinaux
- Date (sur le cadran) : 1940
- Matériau: bakélite
Retour vers la RECHERCHE ALPHABÉTIQUE (boussoles de gousset)